Contre la fusion des ZIL et Brigade en Titulaires remplaçant-e-s / Revendications sur le mouvement intra

14/02 : Grève et rassemblement des enseignant-e-s remplaçant-e-s du 92
jeudi 21 février 2019
par  SUD Education 92

SUD et le SNUDI-FO appellent à la grève tou-te-s les collègues du 1er degré du 92 contre la réforme du statut des ZIL et Brigade et contre le projet de circulaire du mouvement intra.

Pour info : la CGT et le SNUIPP appellent aussi à la grève et au rassemblement sur la question du remplacement uniquement.

Circulaire mouvement 2019 : des changements inacceptables !

La DASEN veut mettre tout le monde (ou presque) à Titre définitif après le 1er mouvement. Ce qui veut dire que beaucoup de collègues auront des postes non demandés (notamment et surtout des postes de TR - titulaires remplaçant-e-s sur un bassin car la DASEN impose 2 voeux géographiques sur bassin de TR

Cela générera de la souffrance, c’est inacceptable !

Communiqué intersyndical sur le mouvement 2019 :

PDF - 101.5 ko

Vendredi 22 février : nous organisons une RIS départementale pour rassembler tou-te-s les ZIL et brigade désireux-ses de continuer la mobilisation, sur temps de travail, le matin. (voir l’article concerné sur notre site)

Jeudi 14 février : une grève suivie, un rassemblement d’une quarantaine de personnes. Voici ce que le CTSD a donné comme gage :

- priorité 1 sur tout poste de Titulaire remplaçant-e de la circo d’origine

- priorité 4 sur tout poste de Titulaire remplaçant-e de la circo limitrophe

- priorité 4 sur tout poste de PE sur la circo d’origne

Pour le collectif ZIL / brigade et pour SUD Education, ce n’est pas suffisant. L’abandon de la fusion, réclamée par les ZIL du 92 reste la priorité !

PDF - 98.6 ko


Rassemblement devant la DSDEN (167 avenue Joliot-Curie à Nanterre)
jeudi 14 février à 10h

Les organisations syndicales des Hauts-de-Seine SNUDI-FO et SUD Education appellent tou-te-s les collègues à la grève et au rassemblement jeudi 14 février pour :

l’abandon du projet de la DASEN de fusionner ZIL et Brigades créant les Titulaires Remplaçants, dont la zone d’intervention serait le bassin ;

l’instauration d’un réel second mouvement provisoire avec l’émission de vœux ;

le triplement de l’AGS dans le barème, pour que celle-ci reste le critère essentiel ;

la suppression de tous les postes à profil ;

le maintien de l’affectation sur des postes précis et non sur des zones ;

le respect du caractère non obligatoire des vœux géographiques, contre le vœu obligatoire TR sur 3 bassins ;

le maintien de la nomination à titre provisoire sur un poste non demandé ;

la création de tous les postes administratifs nécessaires au bon déroulement des opérations du mouvement, et en général à la DSDEN.