Lettre à la DASEN : ZIL sur postes vacants, ce n’est pas légal !

mercredi 31 octobre 2018
par  SUD Education 92

Lettre adressée à la DASEN et à tou.te.s les IEN du département

PDF - 70.2 ko

Madame la Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale,

Un certain nombre de collègues nous ont alerté.es sur le fait que des remplaçant.es, ZIL comme Brigades, sont régulièrement affecté.es sur des postes vacants depuis le début de l’année scolaire 2018-2019, par exemple sur les circonscriptions 1 et 2 de Nanterre, à Levallois, à Clichy,... Nous tenons à rappeler que par définition, la vacance d’un poste signifie que personne n’y est affecté. Il ne peut donc s’agir d’un remplacement, mais bien d’un changement d’affectation.

Or les changements d’affectation ne relèvent pas des prérogatives des IEN, et qu’ils ne peuvent être de toute façon effectués uniquement à l’oral, sans aucune motivation.
Nous vous demandons donc de rappeler aux IEN des Hauts-de-Seine qu’ils et elles ne peuvent changer les affectations des remplaçant.es de leur propre chef, qui plus est sans aucune trace écrite (ce qui pose par ailleurs des problèmes de sécurité et de responsabilité). Les postes vacants sont destinés à être pourvus par des personnel.les non affecté.es.

Nous continuerons à rester très attentifs à ces pratiques.

Veuillez croire, madame la Directrice Académique, en notre attachement au service public d’éducation.


Agenda

<<

2021

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031