Réunion-débat sur le thème du socle commun, du livret de compétence et des évaluations mercredi 29 juin à Gennevilliers

lundi 30 mai 2011
par  SUD Education 92

SUD-éducation et la CGT-éduc’action organisent une réunion-débat sur le thème du socle commun, du livret de compétence et des évaluations.

Cette réunion aura lieu mercredi 29 juin à partir de 18 h00 à l’Espace des Grésillons à Gennevilliers (métro Gabriel Péri).

 
Nous souhaitons discuter des questions de fond posées par toute la démarche de la loi d’orientation de 2005.

Aujourd’hui, lorsqu’il s’agit d’aborder le socle commun et ses diverses déclinaisons, les protestations qui se font entendre le plus souvent sont de cet acabit : les évaluations sont mal placées, trop difficiles, on ne peut évaluer sur des notions non abordées ; remplir le livret est chronophage, c’est du travail en plus, nous ne sommes pas formés pour, nous n’avons ni le temps ni les moyens de remplir, il y a des incohérences, etc…

 Cette liste non exhaustive est significative d’un mouvement qui fait le choix de ne pas remettre en cause le fond de la politique gouvernementale.
 
Nous situant clairement dans une démarche contraire. Nous condamnons le tout :

― le principe même des évaluations et notamment l’évaluation CM 2, qui se rapproche désormais dangereusement de feu l’examen d’entrée en sixième, l’évaluation TSA, qui médicalise l’échec scolaire, le contenu même des évaluations, visant à fliquer élèves et enseignants, et à bannir tout apprentissage par imprégnation, toute démarche d’autodidaxie ;

― le livret et le relevé systématique des prestations des élèves, les enfermant dans des difficultés soi-disant repérées un beau jour, le fichage, notamment à travers les compétences sociales du socle, et qui rappelle le livret ouvrier du second empire ;

― la démarche générale qui enferme dans la seule transmission de connaissances et de soi-disant compétences décidées par la bourgeoisie, qui fait pratiquer et évaluer des démarches (baptisées compétences) qui sont celles exigées par le patronat pour satisfaire ses besoins, et promeut des méthodes d’enseignement ultraréactionnaires.

Nous discuterons aussi des alternatives pédagogiques et sociales possibles dans le cadre du syndicalisme de lutte dont nous nous revendiquons.

Nous ressentons le besoin d’engager ce débat afin de maîtriser tous les enjeux et de mieux mener le combat. En outre, cette réunion se place dans le cadre des élections professionnelles d’octobre 2011. Comme il y a trois ans, la CGT et SUD présentent une liste commune pour la CAPD (1er degré) dans le département. Nous y porterons la revendication d’abrogation de la loi d’orientation de 2005, et du socle commun.

Bien entendu, cette discussion ne concerne pas que les collègues du 1er degré, mais aussi directement ceux des collèges, mais plus largement tous les enseignants du second degré. C’est pourquoi nous invitons, le plus largement possible toutes celles et tous ceux qui voudront bien discuter de ces questions avec nous.

 CGT Educ’action 92 et SUD Education 92

Affiche à télécharger :

PDF - 194 ko


PLAN :

http://www.google.fr/maps?q=http%3A%2F%2Fwww.demosphere.eu%2Fkml%2F25173%3Fcs%3D01c82&z=15


Documents joints

PDF - 139.9 ko
PDF - 139.9 ko