Congés bonifiés : égalité de traitement des fonctionnaires !

mardi 11 septembre 2012
par  SUD Education 92

SUD rappelle ce qu’écrit le Conseil Général dans sa brochure qui est mis à disposition de tous les personnels au sujet des congés
bonifiés :

« Tous les 3 ans, les agents fonctionnaires originaires des DOM et de SaintPierre
et Miquelon peuvent partir au maximum 65 jours
consécutifs en outremer.
Le congé doit entièrement se dérouler hors métropole. Sont concernés : les fonctionnaires territoriaux
titulaires originaires des départements d’outremer
et de SaintPierre
et Miquelon qui exercent en métropole (sous conditions). Tous
les 36 mois d’activité ininterrompue, leurs congés annuels sont allongés de 30 jours consécutifs (dits jours de bonifications). Le congé
est accordé sous réserve des nécessités de service. »
Nous constatons que les salariés du CG ne sont pas tous logés à la même enseigne. Encore une fois ce sont les personnels agents
techniques des établissements scolaires qui sont les dindons de la farce.
La hiérarchie refuse souvent de donner le même nombre de jours de congés bonifiés que pour les autres agents du Conseil Général et
refuse de donner le même nombre de jours que quand les agents dépendaient de l’Education Nationale, en tant que fonctionnaires
d’Etat. Bref, il y a une nette dégradation des conditions de travail et une rupture de l’égalité de traitement des fonctionnaires qui est
pourtant réglementaire.

Un gestionnaire s’est même permis de changer la demande de jours de congé d’un agent sans son accord !...

SUD demande à ce qu’il soit accordé aux ATTEE autant de jours de congés bonifiés qu’aux autres agents.