Non à la répression contre Kai Terada ! Toutes les informations à retrouver ici.

Non au contrôle continu et au Projet Local d’Evaluation dans les lycées ! Retour à un bac national et à des épreuves terminales et anonymes !

vendredi 12 novembre 2021
par  SUD Education 92

Nous, organisations syndicales dans les Hauts-de-Seine CGT Educ’action, SNFOLC, SUD Education, marquons notre opposition au recours au contrôle continu pour le bac général et technologique. Nous militons pour le retour, dès cette année, à un baccalauréat national avec des épreuves terminales et anonymes, seules garantes de la valeur du diplôme, de l’égalité des candidat·e·s face à l’examen, de la liberté pédagogique des enseignant·e·s. Nous demandons toujours l’abrogation de la réforme du lycée et du dispositif de tri Parcoursup.

De plus, tout en généralisant le contrôle continu, le ministère impose l’élaboration de projets locaux d’évaluation (PLE) dans les lycées. Ces projets, au mieux inutiles, risquent de contraindre la liberté pédagogique des enseignant·e·s et de favoriser la contestation des pratiques d’évaluation par les élèves et leurs familles.

Dans de nombreux établissements, les personnels ont réussi à enlever du PLE tout contenu allant à l’encontre de la liberté pédagogique. Par endroits, ils ont réussi à enrayer le calendrier prévu (demi-journées non-organisées ou boycottées, refus de remontées ou de travaux en groupes disciplinaires, pas de conseil pédagogique ou de CA entérinant le PLE), et des contacts ont commencé à être pris pour discuter entre établissements pour créer un front commun d’opposition.

Une AG des établissements du nord du 92 est prévue le jeudi 25 novembre (18h30 à la Bourse du travail de Gennevilliers).

Nous appelons l’ensemble des personnels :

  • à participer à l’AG et à se réunir pour prendre position :
    . pour le retour à un bac national avec des épreuves terminales et anonymes dès 2022
    . contre la remise en cause de notre liberté pédagogique qu’imposent les PLE
  • à transformer les plénières en assemblées générales ;
  • à refuser les travaux par groupes disciplinaires dont le seul but est de diviser les personnels ;
  • à se réunir entre établissements pour construire collectivement la contestation de toutes les contre-réformes Blanquer, et rétablir des moyens dignes en termes de postes et de dotation horaire.

Nanterre, le 12 novembre 2021


Documents joints

PDF - 166.6 ko

Agenda

<<

2022

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Pratique

Non à la répression

cliquer sur l’image

Nous contacter


Adhésion


Caisse de grève AESH


Nos guides syndicaux


Protocole sanitaire


[actualisé au 26 août 2022]