Mise à jour de la FAQ 23 avril, l’improvisation de rentrée, quoi de neuf ?

jeudi 1er avril 2021
par  SUD Education 92

La FAQ du ministère a été mise à jour tard vendredi 23 avril 2021. Encore une fois, les équipes vont devoir s’adapter et se retrouvent dans une situation de travail génératrice de stress. Cette méthode d’improvisation génère des injonctions contradictoires que les personnels vont devoir subir.

Le point sur les nouveautés (morceaux choisis) et nos droits qu’il ne faut pas hésiter à faire valoir.

 Remplacement dans les écoles

Grande nouveauté, les élèves ne doivent pas être répartis dans les autres classes. Un remplaçant doit être trouvé mais nous savons bien que les moyens de remplacements sont limités. L’accueil de ces élèves sera donc "suspendu" en attendant.

 Personnels du 1er degré : personnels prioritaires

Mesure ayant pour objectif de mettre les parents personnels du premier degré au travail, leurs enfants collégiens doivent être accueillis. Cela va générer de l’improvisation dans l’organisation des collèges pendant le week-end pour le lundi matin vu le nombre d’enfants potentiellement concernés. Les collègues concernés par cette mesure vont se retrouver dans une situation stressante, tentant de joindre le collège ou de trouver l’information (lieu et horaire) qui sera inégale sur le département. A notre connaissance, il n’existe pas de liste publique des lieux prévus pour l’accueil prioritaire dont les personnels du premier degré sont à présent bénéficiaires.

AESH, ATSEM, agents de la mairie, PE, tous les personnels travaillant dans les écoles sont concernés :

 Fermeture des classes

La fermeture d’une classe lorsqu’un élève est positif à partir du 26 avril est actée. La fermeture doit être la plus rapide possible et au plus tard le lendemain. Cette mesure repose sur du déclaratif de part des parents, il faut les informer et les déculpabiliser même si nous savons que la pression sociale et des employeurs sera forte pour ne pas les inciter à faire cette déclaration. Lorsqu’il y a fermeture, les parents bénéficient du chômage partiel et des ASA le cas échéant.

 Information des familles et des personnels

Les familles et les personnels doivent être informés des cas positifs ! Trop souvent les IEN ou chefs d’établissements ont tout fait pour ne pas informer, c’était et c’est toujours une obligation.
N’hésitez pas à montrer la FAQ aux responsables qui ne seraient volontairement pas au courant !
L’information aux parents sur la fermeture vaut justificatif pour enclencher les ASA garde d’enfant ou le chômage partiel.

 Les tests

La campagne mensongère va durer sur la capacité de test dans les établissements. Nous savons qu’elle est limitée et aléatoire.
Les tests sont sur la base du volontariat des familles et leur disponibilité dépendra d’une logistique improvisée. Il faudra plusieurs semaines pour que les annonces médiatiques se concrétisent.

L’encadrement des auto-tests avec des élèves doit se faire avec le matériel de protection adapté. La formation des encadrants est une annonce dont sait qu’elle ne se concrétise que rarement.

 Vaccination : RAS

Si des facilités sont mises en place pour les personnels, seule la tranche d’âge valable pour toute la population est priorisée.
Il est possible de bénéficier d’une ASA pour aller se faire vacciner.

 EPS et motricité

Pas de piscine ou d’activité en gymnase sauf examen et contrôle continu.
La motricité est autorisée pour les maternelles (MAJ du 24).

 Collège, hybridation en quatrième et troisième

L’hybridation pour le collège est actée pour le 3 mai. Le chef d’établissement doit avoir présenté un plan de continuité. Encore une fois, les conditions vont fortement dépendre de la capacité du chef d’établissement à organiser les demi-jauges sans cadrage national clair. Les équipes seront peu consultées, exigez de l’être ! Rappelons que les emplois du temps et vos services doivent êtres respectés. Sans vision sur la durée de la mesure, il sera compliqué d’assurer des enseignements adaptés à la situation. La continuité selon les matières sera aléatoire en demi classes, maintenir des classes entières en demi-jauge ne satisfont pas le principe même de la mesure.

 Continuité pédagogique

Rappelons que le télétravail n’est pas possible pour les enseignants, tout travail à distance ne peut ce faire que sur la base du volontariat. Seul un lien doit être entrenu lors des fermetures de classe ou pour l’hybridation. Ne vous laissez pas imposer tout et n’importe quoi. La double charge de travail n’est pas à envisager.

 ASA garde d’enfants

Si vous devez garder votre enfant de moins de 16 ans et que vous ne travaillez pas dans le primaire, vous en avez le droit et aucun travail n’est exigible en position d’ASA. Il faut faire sa demande au plus vite, joindre le certificat de fermeture de la classe ou de l’établissement en déclarant sur l’honneur être le seul parent à en bénéficier.

Pour les enfants collégiens en hybridation, l’ASA est possible mais à la discrétion du chef d’établissement. Cela met les personnels en situation délicate.


Premier degré : Attention
Un accueil des enfants collégiens de parents exercants dans le premier degré est censé être mis en place afin de maximiser l’ouverture des écoles. La mise en place va être compliquée. Quels personnels les accueillerons ? Où ?

En conclusion, le manque d’anticipation du gouvernement et de notre ministère met les personnels en mauvaise posture, l’improvisation sera de mise alors que le temps nécessaire était disponible pour organiser au mieux cette reprise.
Les mesures annoncées vont pour certaines dans le sens que nous avons revendiqué mais le compte n’y est pas : c’est insuffisant !
Le recrutement de personnels supplémentaires destinés au remplacement est de la poudre aux yeux, lorsque le ministre annonce 5000 recrutements alors que nous approchons le million de personnels.
Le plan d’urgence attendu pour l’éducation n’est pas mis en œuvre, les mesures prises sont les moins couteuses et avec un cadrage minimal laissant craindre les abus habituels de certains chefaillons.
Les locaux sont toujours inadaptés, les politiques de test insuffisantes, la vaccination des pesonnels n’est pas réellement prioritaire.
La rentrée dans les écoles se fera dans les mêmes conditions qu’avant le confinement alors que le virus circule encore.

Un préavis de grève est valable pour toute la période à venir, le droit d’alerte et de retraitest envisageable, le registre santé et sécurité au travail (RSST) doit être complété dès que nécessaire. Les équipes doivent se réunir, discuter des actions à mener localement.
En cas de doûtes, de questionnements, contactez-nous !

 La FAQ du MENmise à jour au 1er mai 2021 :

PDF - 985.5 ko

 La FAQ du MEN mise à jour au 24 avril 2021 :

PDF - 1016 ko

 La FAQ du MEN mise à jour au 23 avril 2021 :

PDF - 1 Mo

Pour rappel, la FAQ à valeur de circulaire ministérielle pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire. Les IEN et les chef.fe.s d’établissements doivent appliquer les règles ainsi édictées.

La FAQ de la fédération SUD éducation :

Les réponses de notre fédération à vos question pour chaque catégorie de personnels : ici.


Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456