Les mensonges à géométrie variable de Blanquer et de Castex

mercredi 16 décembre 2020
par  SUD Education 92

SUD Education 92 dénonce la communication erratique, mensongère, du ministre de l’Education Nationale.

Par le canal habituel de communication, à savoir BFMTV et autres médias, sans aucune information par voie hiérarchique, nous avons appris le lundi 14 décembre que :

« le Conseil scientifique a demandé qu’une "tolérance" soit appliquée jeudi et vendredi prochains si des élèves choisissent de s’auto-confiner avant les fêtes, et donc d’être absents. Suivant cet avis, le cabinet du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait savoir à l’Agence France-Presse (AFP) que cette "tolérance" sera belle et bien mise en place : une note en ce sens sera adressée dès mardi aux recteurs. » [1]



Jusqu’à présent notre ministère a répété à satiété que les élèves ne sont pas contagieux-ses. Pourquoi dans ce cas mettre en place une telle mesure ?

Jusqu’à présent notre ministre répète ad libitum que « il y a plus de risque à rester chez soi que d’aller à l’école ». Pourquoi alors leur faire prendre le risque de rester dans leur famille ? Peut-être pourraient-ils/elles d’ailleurs rester dans les établissements scolaires jusqu’aux fêtes, où, protégé-e-s, ils/elles pourraient alors sans risque réveillonner auprès de leur famille ?



Pourquoi une telle mesure profondément incohérente ?
Il s’agit évidemment de considérations économiques : le seul motif qui permette à un-e salarié-e de s’absenter pour garde d’enfant est que l’école ou l’établissement scolaire soient fermés administrativement. Autrement dit, contrairement à ce que laisse croire le gouvernement, les familles n’auront nullement la liberté de se confiner pour préparer les fêtes, puisque les entreprises pourront toujours s’opposer à ce que les parents restent à la maison !
Il s’agit une nouvelle fois de satisfaire les desiderata du patronat, tout en donnant l’impression d’être soucieux des questions de santé publique.

C’est donc à la fois une aberration sur le plan sanitaire et une mascarade avec des arrières pensées évidentes.



SUD Education 92 dénonce la communication erratique, mensongère, du ministre de l’Education Nationale.

S’il s’agit d’une mesure de santé publique, les personnels de l’Education Nationale ont aussi une famille.

SUD Education 92 demande que les personnels puissent eux aussi avoir le choix de protéger leur famille et choisissent de venir ou pas le jeudi et le vendredi 17 et 18 décembre.



PDF - 220.4 ko
Cliquer sur le document pour le télécharger.

Retrouver en cliquant ici le communiqué national de SUD éducation.







Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456