Petit historique de la mobilisation des ZEP du 92 : du 20 janvier au 1er février 2014

dimanche 2 février 2014
par  SUD Education 92

De nombreux collèges et lycées des Hauts de Seine sont touchés par des grèves importantes depuis le 20 janvier.

Ce mouvement dénonce la baisse des moyens d’enseignement prévus pour la rentrée 2014 dans ces établissements en totale contradiction avec les annonces ministérielles.

Après d’importants débrayages de collèges, surtout à Villeneuve-la-Garenne, une grève massive a notamment eu lieu le jeudi 23. 2 AG de grèves ont rassemblé 114 participant-e-s à Colombes et plus de 80 à Nanterre (en contact pendant l’AG) avant de converger pour un rassemblement devant l’Inspection Académique où une délégation a été reçu par le DASEN.

Une liste de revendications a été établie. Les AG se sont mises d’accord sur la base minimum que tous les établissements devaient rester en ZEP et surtout qu’aucun ne devait perdre de moyens par rapport à cette année.

Mardi 28/01 : AG départementale à la Bourse du Travail de Paris, plus de 200 personnes représentant une vingtaine d’établissement, dont certains qui avaient obtenu moyens réclamés encore massivement en grève. 3 revendications :

Pas un établissement avec des moyens (taux d’encadrement) inférieur à cette année, donc rallonge budgétaire d’au moins 2000 heures pour le 92 ;

Pas un établissement qui sort de la carte de l’Enseignement Prioritaire dans le département ;

Paiement des jours de grève.

Autre décision : être reçu avec une délégation constituée 1 représentant-e par ville et 1 par syndicat (SNES, CGT, FO, SUD, CFDT, UNSA) au ministère.

Nous étions environ 500 devant le ministère.

Aucune réponse fournie.

Jeudi 30/01 : Assemblée Générale à Nanterre, 150 personnes, une vingtaine d’établissements, certains ont repris travail d’autres entrent dans la grève.

Décisions : rassemblement au rectorat l’après-midi, retour au ministère mardi 4/02 avec AG élargie à l’Ile-de-France si possible.

Entre-temps il est prévu des manifestations et autres actions locales.

Vendredi 31/01 : Manifestation dans Colombes, rencontre avec le maire et grande réunion avec les parents d’élèves à 18h au lycée Maupassant.

Samedi 1er février : Manifestation de 150 personnes (parents-enseignant.e.s) à Gennevilliers.

Pendant ce temps, des heures tombent chaque jour miraculeusement sur les DHG d’établissements, mais on est loin du compte pour pouvoir fonctionner correctement.

LA LUTTE CONTINUE !...