Lettre aux parents d’élèves des collèges et lycées publics de Colombes

samedi 25 janvier 2014
par  SUD Education 92

Les équipes éducatives de nombreux établissements secondaires publics de Colombes se
sont réunies aujourd’hui autour d’une inquiétude commune.

Les annonces faites sur les moyens accordés à nos établissements pour fonctionner à la
rentrée prochaine sont massivement en baisse.

Cela remet en cause :
Des projets éducatifs destinés à pallier les difficultés spécifiques de
nos élèves :

- les dédoublements de classe

- les ateliers

- les heures de soutien personnalisé

- les classes d’aide et soutien en quatrième

- l’option découverte professionnelle en troisième

- les conventions avec les grandes écoles qui permettent à nos élèves d’intégrer
Sciences-Po

- …

L’existence de certains enseignements :

- les classes européennes

- les groupes de latin

- la section tapisserie au Lycée professionnel Valmy

- les sections sportives,

Le nombre maximum d’élève par classe :
dépassement des 25 élèves en ZEP au collège et des
30 élèves au lycée Maupassant par
exemple, au détriment du suivi des élèves et de leurs réussites.

Nous ne pourrons plus répondre aux besoins des élèves qui nous
sont confiés.

Lettre aux parents d’élèves des collèges
et lycées publics de Colombes
Lettre aux parents d’élèves des collèges
et lycées publics de ColombesLes moyens supplémentaires dont bénéficient nos établissements ne
sont pas des moyens excédentaires …
mais l’outil qui permettent aux équipes pédagogiques de garantir un véritable droit à
l’éducation pour tous.

La suppression de classes en collège et lycée sur Colombes est par ailleurs illogique compte
tenu de l’évolution démographique qui semble se confirmer en maternelle et élémentaire.

Supprimer des classes en collège et lycée en augmentant les effectifs par classe est une
catastrophe pédagogique qui pèsera lourdement sur l’orientation de très nombreux
élèves.

L’implication forte des équipes pédagogiques et du personnel des établissements, la
mobilisation des parents d’élèves, autour des projets éducatifs a permis depuis quelques
années que nos élèves réussissent aux examens (Marguerite Duras est passé de 30% de
réussite à 80%) et articulent mieux leur orientation et leurs projets personnels.

Avec une baisse de la Dotation horaire, le nombre d’adultes encadrant, diminuera dans
tous les établissements au détriment des résultats et de la sécurité des élèves.

Que demandons-nous ?

- Une dotation horaire suffisante pour maintenir tous les dispositifs de
réussite.

- Un maintien des effectifs par classe à 25 élèves en collège et 30 au lycée.

- La pérennité du dispositif ZEP et des moyens qui lui sont alloués.

Pour toutes ces raisons, les enseignants des établissements prioritaires de Colombes
s’unissent. La réussite scolaire de nos élèves, de vos enfants, nous tient à cœur. Nous vous
invitons à vous joindre aux équipes éducatives des établissements du nord du 92 lors du
rassemblement unitaire de ce mardi 28 janvier devant le ministère de l’Éducation
nationale. Tous ensemble, mobilisons-nous !

Rassemblement unitaire
Mardi 28 janvier à 14h
devant le Ministère de l’Éducation Nationale
110 Rue de Grenelle, 75007 Paris
(Métro Varenne ou Solférino)

Collectif de défense de l’éducation prioritaire de Colombes
soutenu par les organisations : CGT EDUC’ACTION - FCPE - SNES FSU - SUD EDUCATION


Documents joints

PDF - 84.3 ko
PDF - 84.3 ko