La précarité explose dans les écoles ! Il faut titulariser sans condition de concours ni de nationalité

lundi 7 octobre 2013
par  SUD Education 92

Il y a une dizaine d’année il n’y avait pratiquement pas de précaires dans les écoles. Depuis, la précarité explose. Ça a d’abord été le cas avec les EVS pour aider les directeurs pour les tâches administratives alors que le syndicat revendiquait des embauches d’enseignants titulaires et des décharges, ainsi qu’une direction collégiale. Puis les AVS pour aider les enfants en situation de handicap quand où nous exigions un véritable emploi de titulaire avec une formation. Ensuite sont arrivé-e-s les professeur-e-s contractuel-le-s dans les écoles pour faire face à des situations intenables et dangereuses dues aux suppressions de postes. En ce moment c’est par le biais de la formation initiale que les contrats précaires augmentent considérablement. Nous exigeons le retour à une formation initiale payées sous statut de fonctionnaire stagiaires. L’Etat a répondu par la multiplication des contrats précaires à des personnels maintenus sous statut étudiant, histoire de garantir une entrée dans le métier conditionnée par le stress, la soumission, l’angoisse…

SUD Education revendique la titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tou-te-s les précaires et l’embauche exclusive de fonctionnaires dans la fonction publique, y compris stagiaires.