Retraites : pas un trimestre de plus, pas un euro de moins !

jeudi 26 septembre 2013
par  SUD Education 92

Voilà ce que nous promet le projet de loi sur les retraites qui sera examiné en séance publique à l’Assemblée le 7 octobre :

- 172 trimestres 43 ans de cotisations : conditions inaccessibles aux plus jeunes dont la durée d’étude, de formation, de recherche d’emploi est allongée par rapport aux générations antérieures.

- Hausse des cotisations pour les salariés. La hausse des cotisations patronales sera intégralement compensée par une baisse des cotisations famille dès 2014 !

- une baisse de revenu pour les retraités.

Le projet prétend qu’il faut allonger la durée du travail. Comme les précédentes « réformes », celui-ci est totalement injuste et aberrante.

Forcer les gens à travailler plus longtemps, alors que le chômage explose, est une aberration économique en plus d’être une injustice sociale. Faire travailler les gens plus vieux, alors que les entreprises s’ingénient à se débarrasser des salariés dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 55 ans, ne peut conduire qu’à une diminution des droits que vont acquérir les salariés et donc des pensions. A l’heure où le montant de la fraude fiscale représente plus de 2/3 du déficit public, que le gouvernement envisage de réduire les taux d’impôt sur sociétés il n’y a pas d’argent pour financer nos retraites actuelles et futures ?!!

Nous exigeons une réforme des retraites qui améliore la situation des retraités actuels et futurs et qui favorise l’emploi et les salaires.

Il est grand temps que nous, salariés, créateurs de la richesse de ce pays faisions entendre massivement notre voix.