Tous en grève et en manifestation le 10 septembre pour rejeter le projet de loi Ayrault sur les retraites !

lundi 2 septembre 2013
par  SUD Education 92

Les organisations FNEC-FP-FO, CGT Educ’Action & SUD Éducation des Hauts-de-Seine appellent tous les agents de l’Éducation nationale à se mobiliser, à se mettre en grève avec les autres salariés du public et du privé, et à participer à la manifestation qui se tiendra le 10 septembre 2013 pour rejeter le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement Ayrault.

Ce projet de loi accroît la fragilisation de notre système de retraites par répartition.
Il s’inscrit clairement dans la logique régressive construite par les réformes successives menées par les différents gouvernements (1993, 2003, 2007 et 2010).
L’annonce d’un allongement de la durée de cotisations pour tous ceux nés à partir de 1958 constitue une véritable provocation : cet allongement reculerait de fait l’âge de départ à la retraite et signerait inévitablement la baisse des pensions, ce serait la porte ouverte aux fonds de pension.
De même, l’annonce aujourd’hui d’une réforme qui ne s’appliquera qu’en 2020 pour l’allongement de la durée de cotisation n’est qu’une manœuvre tendant à minimiser les réponses des salarié-es.

En 2010, l’actuelle majorité gouvernementale a combattu la loi Fillon
Le projet actuel non seulement valide celle-ci mais l’aggrave bel et bien

S’agissant du financement, encore une fois, le gouvernement fait le choix de réduire le pouvoir d’achat des salariés et des retraités et déroule un tapis rouge pour le monde de l’entreprise qui sera le seul à bénéficier d’une mesure de compensation en échange de la hausse des cotisations patronales. Le financement des retraites nécessite d’améliorer le pouvoir d’achat des salariés et de créer des emplois. Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose de revaloriser réellement le SMIC et d’en finir avec le gel du point d’indice.
Il est urgent de rompre avec les politiques d’austérité et de précarité.

Le projet Ayrault, c’est l’austérité, tout comme le gel des salaires, tout comme les conditions de rentrée dans l’Education nationale

En matière de postes, de moyens et de personnels, les conditions de la rentrée ne sont pas satisfaisantes. Les emplois précaires à temps et salaires partiels sont multipliés. C’est le résultat de la territorialisation de l’école et de la mise en cause des statuts par le ministre Peillon.

ASSEZ DES RECULS SOCIAUX !
ARRÊT DE LA POLITIQUE D’AUSTÉRITÉ !
RETRAIT DU PROJET DE LOI AYRAULT SUR LES RETRAITES !

Les organisations CGT Educ’action, FNEC-FP-FO, SUD Education des Hauts-de-Seine appellent les personnels à se réunir partout en Assemblée générale (pour information : Assemblée générale interprofessionnelle à Gennevilliers, au matin de la grève – 9h30), à se prononcer pour le retrait du projet de loi Ayrault et à participer à la journée de grève interprofessionnelle du 10 septembre, première étape pour mettre un coup d’arrêt à cette nouvelle attaque de nos droits à la retraite.

TOUS EN GREVE ET EN MANIFESTATION !
MARDI 10 SEPTEMBRE
14 H – PLACE DE LA REPUBLIQUE

A Issy les Moulineaux, le 6 septembre 2013

SUD Education 92, CGT Educ’action 92, FNEC FP FO 92


Documents joints

PDF - 123.5 ko
PDF - 123.5 ko