Emplois d’avenir professeur

dimanche 1er septembre 2013
par  SUD Education 92

À partir de cette rentrée, des étudiant-e-s recruté-e-s entre la deuxième année de licence et la première année de master occuperont des emplois d’avenir professeur (AED). Il s’agit d’étudiant-e-s boursier-e-s se destinant aux concours de l’Éducation nationale, dont la rémunération vient simplement compléter les bourses, de sorte qu’ils-elles gagneraient en tout 900 euros par mois en moyenne. Ce sont des contrats précaires, d’une durée d’un an, renouvelables deux fois. Leurs prérogatives diffèrent en fonction de leur niveau d’études : les étudiant-e-s de deuxième année ne peuvent pratiquer que de l’ « observation participative », tandis que les étudiants de troisième année et de Master peuvent prendre en charge des « séquences pédagogiques » en présence d’un-e enseignant-e. Ils peuvent tous dispenser du soutien pédagogique. Ces attributions sont floues, il faudra être vigilant à ce qu’on ne fasse pas faire tout et n’importe quoi.