Les rythmes scolaires ? Les ratés en rythme !!!

lundi 24 juin 2013
par  SUD Education 92

Encadrement des PEdT :

Dans le cadre des PEdT, M. Peillon pensait pouvoir revoir le taux d’encadrement pendant le temps périscolaire. Les seuils ont été revus par une circulaire du 20 mars 2013 :

- un animateur pour 14 enfants de moins de 6 ans contre un pour 10 actuellement

- un pour 18 enfants de plus de 6 ans contre un pour 14 actuellement.

Raté !!! Le Conseil d’État a rejeté le projet de décret - question de sécurité...

Financement de la réforme :

M Peillon espérait faire financer sa réforme par la CNAF . Encore un raté !!! Déjà le 14 mars dernier le président des CAF, qui financent une partie des activités extrascolaires des enfants, estime que le retour à la semaine de 4,5 jours pourrait coûter « plusieurs centaines de millions d’euros ». Le 3 juin on apprenait dans le « courrier des maires et des élus locaux » que « Si nous payons pour le fonds d’amorçage, ce sera contraints et forcés ! Mais en aucun cas, nous ne paierons deux fois... , prévient Jean-Louis Deroussen président de la CNAF »

Total au secours de Peillon : La société TOTAL, bien connue pour son humanisme, a signé le 7 juin 2013 un accord cadre avec l’État pour une durée de 3 ans qui alloue 16,7 millions d’euros au financement de projets pour la jeunesse... 4 millions d’euros seront dédiés pour les activités éducatives et culturelles en dehors du temps scolaire, accompagnant la réforme des rythmes éducatifs dans le premier degré.

Quand on dit que la réforme des rythmes scolaires , ce n’est pas la réforme des rythmes de l’enfant mais juste la privatisation de temps éducatifs....