Ne pas battre en retraite !

lundi 3 juin 2013
par  SUD Education 92

Le gouvernement, qui se revendique de gauche, accumule les
contre-réformes et les cures d’austérité. En un an, les attaques
contre les salariés se multiplient avec l’ANI (Accord National Interprofessionnel
sur la flexi -sécurité) qui donne au patronat toutes
les facilités pour licencier au moment où le chômage bat des
records.

Il va falloir à nouveau se battre pour préserver nos retraites.

Médiatiquement, la nécessité de faire une réforme des retraites
nous est déjà présentée comme indispensable avec : allongement
de la durée de cotisation, hausse des cotisations, baisse des pensions.
Pour Sud Education
et Solidaires, il y a d’autres
moyens de sauver notre
régime par répartition
 : en finir avec la politique
d’éxonération des cotisations
patronales, créer
des emplois et baisser le
temps de travail pour embaucher
plus, augmenter
les salaires pour avoir plus
de cotisations.

En fait une
autre répartition des richesses et une autre société
est indispensable.

Mais aujourd’hui comme hier, le patronat ne veut rien laisser de ses profits : il a fallu, il faut et il faudra se battre pour cela.

Les conquêtes sociales doivent continuer, avec la même retraite pour tous.tes à 55 ans.

Si on avait écouté le patronat, les
enfants travailleraient encore !

Préparons la lutte à venir pour imposer une juste répartition des richesses et une autre société !