Mobilisation du 22 janvier : compte-rendu des grèves, assemblée générale et manifestation

mardi 22 janvier 2013
par  SUD Education 92

Au moins 240 enseignants étaient en grève dans les Hauts-de-Seine le 22 janvier à l’appel de l’Assemblée Générale du 17 janvier ainsi que des syndicats SUD Education 92 et CGT Educ’action 92. C’est plus que le 17 janvier, où il y avait déjà plus de grévistes que le 18 décembre. De plus en plus de communes rentrent dans la bagarre

Bref le mouvement s’amplifie dans les Hauts-de-Seine.

Paris comptait ce même jour 90% de grévistes et environ 350 écoles étaient fermées.

Les enseignants du 92 ont décidé de se réunir avec ceux de Paris en Assemblée Générale le matin. Ils étaient plus de cinquante parmi les 350 personnes dans la grande salle grande Croizat de la Bourse du Travail de Paris.

La discussion fut riche et intéressante. Nous avons fait le même constat des dégâts pour tous de la réforme sur les rythmes et de la loi d’orientation ainsi que de la nécessité d’un mouvement d’ampleur pour son retrait et pour reprendre le chemin des conquêtes sociales.

L’AG s’est prononcée pour une grève nationale début février. C’est finalement le 4 qui a les suffrages du 92.

La manifestation de l’après-midi nous a vu nombreux et dynamiques. Nos deux banderolles du 92 étaient pour la première fois de sortie. Il y est écrit "92 rythme and blues" (merci J.P) et "Contre la réforme des rythmes scolaires, pour une école émancipatrice".