Postiers en grève des Hauts-de-Seine : Aidez les à tenir !

dimanche 11 mars 2012
par  SUD Education 92

La grève des facteurs du 92 a dépassé les 50 jours. Des représentants de SUD,
de la CGT, des non-syndiqués sont impliqués dans un conflit qui touche
désormais 5 communes : Nanterre, Malakoff, Vanves, Montrouge, Fontenay-aux-
Roses.

La Poste avait opéré de lourdes retenues sur les salaires de février aux grévistes
de Nanterre, qui avaient débuté le conflit le 16 janvier. Le 20 mars, jour de la
paie, ce sont les grévistes de Nanterre mais aussi Malakoff, Vanves, Montrouge,
Fontenay qui vont être confrontés à la même situation.

Les grévistes sont plus nombreux, cela veut dire qu’il faut trouver encore plus
d’argent pour tenir le choc. Pour les grévistes de Nanterre, cela fera 2 paies
réduites d’affilée.

Nous sommes dans une phase cruciale de la grève : la boîte mène une guerre
d’usure, mais nous savons aussi que ses réserves s’épuisent. La question de la
caisse de grève est donc déterminante.

Tous les dons sont utiles. Nous avons besoin de 20 000 € supplémentaires pour
assurer un versement supérieur à celui du mois précédent (qui était équivalent
à 7 jours de salaire par personne) mais cette fois-ci à un nombre plus important
de grévistes.

La boîte met un maximum de moyens en oeuvre pour faire la démonstration
qu’un mouvement de plusieurs bureaux n’est pas efficace. Juges, flics,
compagnies privées de sécurité, dirigeants des différents services de La Poste
se coalisent contre les grévistes, sans faire de détails. A nous de montrer que
la solidarité de ceux d’en bas est plus forte que l’addition des intérêts de ceux
d’en haut.


Chèques à l’ordre de SUD-Poste 92, mention
« Solidarité grévistes » au dos
A envoyer à SUD Poste 92, 51 rue Jean Bonal
92250 La Garenne-Colombes


Documents joints

PDF - 62 ko
PDF - 62 ko