Mobilisations pour le remplacement !

mercredi 25 janvier 2012
par  SUD Education 92

Après les suppressions de postes et la mise en œuvre de la masterisation, la situation des remplacements sur le département est catastrophique !

Elle ne cesse de s’empirer !

Les missions des titulaires remplaçants ne sont plus respectées, ces personnels ne peuvent plus exercer en toute sérénité. Des formations continues sont interrompues. Des professeurs sont culpabilisés voire discriminés d’être malades ou handicapés. Les enseignants n’en peuvent plus d’accueillir trop d’enfants dans leur classe parce que d’autres ne sont pas remplacés. Cela nuit à aux apprentissages voire à la sécurité de tous.

Un enseignant non remplacé, c’est :

- des élèves répartis dans les classes ou qui restent à leur domicile. Ils sont donc privés de l’enseignement qui leur est dû.
La continuité du service public d’éducation n’est plus assurée !

- les classes, déjà chargées, perturbées par l’accueil d’élèves supplémentaires qu’il faut « occuper ». Un enseignant non remplacé, c’est tout le fonctionnement de l’école qui est perturbé !

SUD Education 92 appelle tous les collègues à se mobiliser le plus fortement possible par des débrayages (un préavis de grève national couvre les collègues toute l’année), des refus de prendre en charge les élèves avec des classes surchargées, des manifestations, etc. ;

Pour exiger :

- l’augmentation massive du nombre de remplaçants pour couvrir tous les besoins ;

- le maintien des attributions spécifiques à chaque type de remplaçant ;
- le maintien des postes de Titulaires Remplaçants : BD et ZIL ;

- que les remplacements soient effectués par des personnels titulaires et fonctionnaires et non par des contrats précaires

- un décompte précis et transparent des jours pour lesquels l’ISSR est versée aux remplaçants (défraiement transport) et le rétablissement de toutes les primes.


Le syndicat soutient toutes les équipes qui mettent en place ces actions.

SUD Education 92


Documents joints

Word - 56 ko
Word - 56 ko