[ATTEE des Lycées] Communiqué de Sud Éducation du 1er décembre 2011

vendredi 25 novembre 2011
par  SUD Education 92

Pour la troisième fois depuis la rentrée, les agents techniques des lycées d’Île-de-France seront en grève le jeudi 8 décembre 2011 contre l’allongement de leur temps de travail à l’appel des syndicats CGT, SYNPER, SUD, UNATOS et CFTC.

Un rassemblement aura lieu à 10 h., Place André Tardieu, devant le 35, boulevard des Invalides, siège du Conseil Régional d’Île-de-France.
Comme lors des deux précédentes journées de grève, les agents s’opposent à la mise en œuvre du nouveau règlement du temps de travail actuellement expérimenté par la Région et qui remet en cause plusieurs acquis sociaux, tels que le temps de repas pris sur le temps de travail, le droit à l’arrêt maladie sans aucune forme de récupération...

Lors des précédentes journées de grève des 20 septembre et 10 novembre, de nombreuses cantines ont été perturbées, voire fermées, en Île-de-France et dans nombre d’établissements les agents se sont majoritairement mis en grève. À l’occasion de ces journées d’action, des délégations représentatives des personnels en grève ont porté les revendications auprès des représentants de l’exécutif régional dont l’aptitude au dialogue social a du mal à dépasser le stade de l’affichage.

Au moment où cette expérimentation du nouveau règlement sur le temps de travail arrive à son terme, il est important que les personnels se fassent entendre encore plus fort et que la Région renonce à ses attaques qui constituent une véritable régression sociale et font écho à la politique du gouvernement en matière d’allongement du temps de travail.

Pour les agents techniques des lycées nous réclamons :

- la réintégration du temps de repas dans le temps de travail ;

- la préservation du droit intégral à l’arrêt maladie et aux congés, sans - aucune forme de récupération RTT ;

- l’égalité horaire entre les agents d’accueil et leurs collègues ;

- le rétablissement des jours fériés tombant en semaine travaillée comme temps de travail effectif ;

- des pauses habillage/déshabillage d’au moins 20 minutes.

Sud Éducation dit non à l’annualisation du temps de travail, se bat pour la réduction du temps de travail pour tous et la création de postes de titulaires.

32 h. hebdomadaire maximum pour tous !