Rassemblement devant l’inspection académique des Hauts-de-Seine mercredi 9 novembre à 11h pour exiger le remplacement des maîtres absents

dimanche 2 octobre 2011
par  SUD Education 92

TELECHARGER LE TRACT / PETITION :

PDF - 152.6 ko

Après la suppression des 71 postes et la mise en oeuvre de la masterisation, la situation des
remplacements est catastrophique. Dans la plupart des circonscriptions, les ZIL sont affectés sur des
congés longs (congés maternité, quart temps, situations à profil particulier…) Les remplacements
courts ne sont plus assurés.

En conséquence de la réforme de la formation, 126 BD sont mobilisées pour remplacer les
Professeurs des Ecoles Stagiaires (P.E.S.) en stage. Il n’y a plus de Brigades disponibles.
Les missions des titulaires remplaçants ne sont plus respectées, ces personnels ne peuvent plus
exercer en toute sérénité.

Les remplacements en maternelle ne sont quasiment plus assurés au nom de la priorité donnée à
l’élémentaire où les maîtres en congé ne sont que rarement remplacés compte tenu de la pénurie.

Un enseignant non remplacé, c’est tout le fonctionnement de l’école qui est perturbé.

Les élèves sont répartis dans les classes ou restent à leur domicile. Ils sont donc privés de
l’enseignement qui leur est dû.

Les classes, déjà chargées, sont perturbées par l’accueil d’élèves supplémentaires qu’il faut
« occuper ».
La continuité du service public d’instruction n’est plus assurée.

C’est pourquoi nous demandons à l’Inspecteur d’académie de recevoir une délégation
intersyndicale le mercredi 9 novembre à 11H.

Les soussignés, parents et enseignants, exigent le remplacement des maîtres, le respect des
missions des titulaires remplaçants et que les remplacements soient effectués par des titulaires et
non par des personnels en contrat précaire.

SUD, CGT, FO