Le collège Galois de Nanterre en grève depuis 3 jours : tous souhaitent le départ du chef d’établissement.

jeudi 15 septembre 2011
par  SUD Education 92

COLLEGE E. GALOIS (NANTERRE) EN GREVE depuis trois jours !!!

Hier, les enseignants du Collège Evariste Galois de Nanterre se sont prononcés pour une reconduction de la grève. Les motifs de leur mouvement sont les suivants :

permettre aux collègues de protester contre les méthodes de gestion de l’Etablissement et des personnels par le chef d’établissement : non-respect des procédures légales, atteintes à l’exercice du droit syndical et tentatives d’intimidation à l’encontre des personnels, non-respect des personnes (élèves, parents et personnels du collège), gestion désastreuse des actes de violence commis dans l’établissement,
permettre aux collègues de dénoncer des conditions de rentrée inacceptables (préparation de rentrée insuffisante et qui n’aurait pu avoir lieu sans l’implication des enseignants dans des tâches organisationnelles qui ne leur sont pas dévolues, disparition des dispositifs efficaces d’aide aux élèves et des projets fédérateurs de classes mis en place depuis quelques années (cf : Le Monde Magazine du 3 octobre 2009), classes de 6e constituées sans concertation avec les enseignants ni lien avec les professeurs des écoles, emplois du temps des élèves incohérents sur le plan pédagogique et comprenant de nombreuses heures de permanence, manque considérable d’assistants d’éducation – non recrutés sur décision du chef d’établissement à la fin de l’année précédente – ne garantissant pas une rentrée dans de bonnes conditions).

Les enseignants souhaitent garantir à leurs élèves la sécurité et surtout un enseignement de qualité fondé sur la concertation pédagogique.

A la fin de l’année scolaire précédente et au terme d’une accumulation de faits et de tentatives vaines de conciliation, Monsieur le Recteur a ordonné une mission d’inspection (« audit ») qui est venue constater les dysfonctionnements en juin. En dépit des interdictions formulées par le chef d’établissement de communiquer avec les parents d’élèves, les enseignants sont parvenus à rencontrer les représentants des parents le lundi 20 juin : ceux-ci leur ont fait part de leur incompréhension et de leur sentiment d’avoir été manipulés.

A la rentrée, les enseignants ont découvert par eux-mêmes la disparition de dispositifs très bénéfiques aux élèves, choix du Chef d’Etablissement sans aucune concertation ni information préalable. Face aux conditions de rentrée inacceptables et confrontés aux mêmes dysfonctionnements que l’année passée, les enseignants ont déposé le lundi 5 un préavis de grève illimité à compter du 13 septembre 2011 dans le but d’obtenir le plus vite possible un temps de dialogue avec le chef d’établissement et ont proposé pour cela le vendredi 9 septembre. Ce dernier a accusé réception de la demande trois jours plus tard, mais n’a pas proposé de date. Parallèlement, les enseignants ont sollicité une audition auprès de l’Inspecteur d’Académie, M. Rosselet qui les a reçus le mardi 6.
Les revendications, présentées à l’Inspection Académique mardi 6, mardi 13 et hier encore, mercredi 14, par une délégation d’enseignants, ont évolué suite à l’attitude intolérable et aux propos mensongers du Principal ainsi qu’à l’indignation extrême des parents d’élèves.

Aujourd’hui, les personnels d’Enseignement entament leur troisième journée de grève. Leur revendication et celle des parents est désormais claire : TOUS souhaitent le DEPART du chef d’établissement.

Collectif Galois

collectifgalois.nanterre@hotmail.fr