CAPD du 92 (premier degré) : Pour le syndicalisme de lutte, votez pour la liste unitaire SUD / CGT !

jeudi 18 août 2011
par  SUD Education 92

PROFESSION DE FOI A TELECHARGER :

PDF - 277.1 ko

LISTE DES CANDIDATS A TELECHARGER :

PDF - 161.6 ko

La CGT Educ’action 92 et SUD Education 92 ont décidé une nouvelle fois
d’unir leurs forces et de présenter une liste commune aux élections professionnelles
de 2011 afin de faire entendre en CAPD la voix des luttes collectives et
interprofessionnelles. Pour nous, siéger à la CAPD c’est aussi y porter les
revendications des salarié-es adoptées démocratiquement en assemblées
générales.

Nous serons là pour assurer que la gestion des personnels soit transparente.

Collectivement et unitairement, nous nous battrons sans relâche pour
améliorer les conditions de travail et de vie de tous les professeurs des écoles et
instituteurs quelles que soient leurs fonctions.

LE SYNDICALISME SELON SUD ET LA CGT :
COMBATIF, SOLIDAIRE, UNITAIRE

SUD Education 92 et la CGT Educ’action 92 s’impliquent dans toutes les luttes
en faveur des salarié-es. Nous nous sommes fortement engagés dans le mouvement
contre la réforme des retraites en exigeant clairement le retrait de cette « contre
réforme ». Nous sommes convaincus que c’est en développant la grève
reconductible que nous gagnerons les combats à venir. C’est ce à quoi nous nous
employons.
Nous sommes convaincus que la défense individuelle trouve son intérêt dans
la défense des intérêts collectifs. Nous nous
engageons à organiser collectivement la défense
des personnels quand il y a pression de la
hiérarchie.
Nous pensons que le syndicalisme doit
être intercatégoriel et interprofessionnel. Les
salarié-es doivent s’unir pour résister, c’est
pourquoi la CGT Educ’action 92 et SUD
Education 92 cherchent à promouvoir des cadres
unitaires de mobilisation.

Organisons la résistance face à des réformes
qui démantèlent le service public d’éducation !

- Nous nous insurgeons contre les 66 000 suppressions de postes (avec 80 000
comme objectif) et demandons le rétablissement de tous ces postes. Nous
dénonçons aussi les attaques contre le statut de la fonction publique (multiplication
des primes, mise en concurrence des personnels) qui rendent les conditions de
travail des enseignants et des élèves de plus en plus difficiles. Ce sont les plus
fragiles qui sont touchés de plein fouet à travers la disparition programmée de
l’éducation prioritaire et de l’éducation spécialisée.

- Nous nous battons pour le maintien des postes de remplaçants qualifiés et
refusons que les remplacements soient effectués par des « masters » ou des
précaires.

- Nous exigeons l’abandon de la précarité. Il faut recruter et titulariser !

- Nous luttons pour le retour à une véritable formation théorique et pour un
accompagnement des stages pratiques des nouveaux enseignants victimes de la
masterisation.

- Nous organisons la résistance contre les « réformes » qui dénaturent les
missions de l’école en portant atteinte à la liberté pédagogique et en organisant le
fichage et la mise en concurrence des élèves et
des établissements (socle commun, livret de
compétences, programmes rétrogrades,
évaluations couperets).

- Face à la poussée de l’autoritarisme et face
aux pressions qui ont accompagné la mise en place
de l’aide personnalisée et des évaluations
nationales en CE1 et CM2, nous organisons la
résistance et le refus. Ces luttes de tous les jours et
l’organisation de la riposte doivent s’entendre en
CAPD.

POUR

- un véritable service public de l’Éducation

- une organisation démocratique de l’Ecole,

- la liberté pédagogique,

- le retour du temps de concertation,

- la revalorisation de nos salaires réduits par les attaques portées à
notre sécurité sociale et à nos retraites : 300 euros pour tous et
toutes dès aujourd’hui !

- garantir le droit de toutes et tous à une école gratuite et de qualité


Votez SUD/CGT !