ENS : « Non à la répression du mouvement social ! »

mardi 7 juin 2011
par  SUD Education 92

Communiqué de presse de l’Assemblée générale des travailleurs et élèves de
l’Ecole Normale Supérieure

« Non à la répression du mouvement social ! »

Après plusieurs mois de grève, les agents contractuels du restaurant et
de l’entretien de l’Ecole Normale Supérieure de Paris (rue d’Ulm) ont
obtenu des CDI, aux termes d’un accord négocié en mai dernier entre la
Direction de l’établissement et l’Assemblée générale soutenue par
l’intersyndicale CGT/Solidaires.

Alors que le travail avait repris depuis plusieurs semaines, la
Direction a rouvert unilatéralement les hostilités en convoquant en
catimini, pendant les congés d’été (le 12 juillet), des conseils de
disciplines contre 9 élèves fonctionnaires, auxquels il est reproché
d’avoir participé à l’occupation des locaux de la Direction dans le cadre
du conflit social.

Cette décision exprime, sous couvert de discipline interne, la volonté
de la Direction de l’ENS de réprimer après coup le mouvement social :
c’est un véritable « délit de solidarité » qu’on reproche à ceux qui,
parmi les élèves, ont soutenu les agents grévistes.

L’intersyndicale CGT/Solidaires a en conséquence déposé un préavis de
grève reconductible sur l’établissement à compter du 11 juillet et appelle
à un rassemblement public le mardi 12 juillet à 9h devant les locaux de
l’Ecole Normale Supérieure (29 rue d’Ulm, Paris 5e).

Pétition :

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N12083