Communiqué et pétition de l’Intersyndicale Education Nationale des Hauts-de-Seine

8 mars 2011
dimanche 20 février 2011
par  SUD Education 92

TELECHARGER LE COMMUNIQUE-PETITION :

PDF - 141.3 ko

Les organisations CGT Educ’action, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN-CFDT, SUD Education des
Hauts-de-Seine, réunies en intersyndicale le 8 mars, demandent à l’Inspecteur d’Académie, au
Recteur et au Ministre de renoncer aux suppressions de postes prévues pour la rentrée
2011 (71 suppressions dans le 1er degré et 122 pour le 2nd degré dans les Hauts-de-Seine).

Elles s’adressent au ministre pour exiger, notamment :

- l’augmentation des recrutements de personnels statutaires pour couvrir les besoins du
service public d’éducation ;

- la suspension de la réforme de la formation des maîtres et la remise à plat du dossier ;

- la suspension de la réforme de la voie professionnelle et la remise à plat du dossier ;

- la défense de l’éducation prioritaire et le maintien de tous ses moyens ;
- l’abandon du dispositif CLAIR-ECLAIR.

Dans le département des Hauts-de-Seine, la mobilisation s’amplifie.
Avant les congés d’hiver, plus d’une vingtaine de délégations de lycées & collèges se sont
rendues à l’Inspection académique pour exiger l’augmentation des DHG et la transformation
des heures supplémentaires en heures postes.

A Colombes, une manifestation associant enseignants et parents vers l’Inspection Académique
a eu lieu le samedi 12 mars. Une délégation a été reçue par le Préfet.
A Clichy, une réunion d’information sur les réformes en cours, les suppressions de postes et
leurs conséquences a été organisée le vendredi 11 mars.
D’autres initiatives locales sont prévues (Bagneux, Nanterre, etc.) et nous les soutenons.
Il est nécessaire d’amplifier la mobilisation à tous les niveaux : local, départemental & national.
C’est tous ensemble qu’on fera reculer le ministre.

Dans ces conditions, les organisations CGT Educ’action, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN-CFDT,
SUD Education des Hauts-de-Seine :

- appellent à faire converger devant l’Inspection académique des délégations dans les
collèges, les lycées et les écoles, le 24 mars et le 5 avril, jour des Comités techniques
paritaires départementaux (CTPD) du 2nd et du 1er degré, pour exiger l’annulation des
suppressions d’heures, de classes, de postes.

- organiseront une conférence de presse, le jeudi 24 mars, jour du CTPD du 2nd degré ;

- appellent à un grand rassemblement devant l’Inspection Académique, le 7 avril, jour du
Comité Départemental de l’Education Nationale (CDEN) à partir de 15 heures ;

- appellent à signer massivement la pétition départementale unitaire.
Des préavis de grève sont déposés à compter du 18 mars pour couvrir toutes ces échéances et
toutes les situations.

- ANNULATION DE TOUTES LES SUPPRESSIONS DE POSTES !

- POUR DES RECRUTEMENTS STATUTAIRES
RÉPONDANT AUX BESOINS DU SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION !

- SUSPENSION DE LA RÉFORME DE LA FORMATION DES MAITRES ET
REMISE À PLAT DU DOSSIER !

- SUSPENSION DE LA RÉFORME DE LA VOIE PROFESSIONNELLE ET
REMISE À PLAT DU DOSSIER !

- POUR LA DÉFENSE DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE & DE TOUS SES MOYENS !

- ABANDON DU DISPOSITIF CLAIR-ECLAIR !

RASSEMBLEMENT DEVANT L’INSPECTION ACADÉMIQUE, LE 7 AVRIL !