Manifestons pour l’avenir de l’école le 12 mars !

mercredi 2 février 2011
par  SUD Education 92

TELECHARGER LE TRACT D’APPEL A LA MANIFESTATION DE COLOMBES A NANTERRE :

PDF - 812.3 ko
PDF - 702.3 ko

Le gouvernement poursuit son entreprise d’instauration d’une école à
plusieurs vitesses.

Suppression de 16 000 postes d’enseignants. à la rentrée 2011.
66 400 postes supprimés depuis le début du quinquennat : 8% des effectifs !

L’Etat répond ainsi au dogme libéral de la baisse des
dépenses publiques. Or, cela ne répond en rien aux
besoins réels des populations. D’autant que, depuis l’an
2000, la natalité est repartie à la hausse. Ces mesures se
traduiraient, à la rentrée prochaine, par une nouvelle
dégradation des conditions d’accueil des élèves de la
maternelle au lycée. Face à cela il y a besoin de défendre
le service public d’éducation nationale.

Alors qu’il faudrait augmenter le nombre d’enseignants,
pour donner à nos enfants le plus de chance possible, le
ministère, le rectorat et l’Inspecteur d’Académie, veulent
reprendre 71 postes dans le département dans les écoles
maternelles et élémentaires, environ 120 postes dans le
second degré. Ils prévoient aussi de réduire la carte de
l’Education prioritaire à quelques établissements,
diminuant les moyens des écoles et collèges de Colombes
situés dans les quartiers sensibles, surchargeant les classes,
déstabilisant les équipes pédagogiques.

Cela signifie :

. des hausses des effectifs par classe

. des fermetures de classes

. la diminution des décharges de direction

. le non remplacement des enseignants absents

. la disparition des classes de Toute Petite Section

. la disparition des postes de RASED (Réseau d’Aide aux Enfants en
Difficulté)

. une diminution des options et des dispositifs d’aide

A Colombes, concrètement :

- La prévision de L’inspection académique est une baisse de 118 heures d’enseignement (équivalent à 4 classes) pour les collèges et le lycée Maupassant pour une diminution de 34 élèves seulement.

- A la rentrée prochaine les classes de 4ème d’aide et de soutien et 3ème d’insertion des collèges Marguerite Duras (ex-Henri Dunant) et Moulin Joly seront supprimées.

- Des élèves en situation de handicap ne sont déjà pas accompagnés par des assistants de vie scolaires (AVS) comme ils le devraient et leur accueil sera encore plus difficile à l’avenir.

- Les secondes du lycée Maupassant verront leurs effectifs passer à plus de 30 élèves ce qui provoquera une dégradation des conditions d’enseignement et pénalisera la réussite des élèves.

- Les classes à options artistiques (théâtre, arts plastiques, ...) du collège Lakanal vont disparaître.

- Les effectifs du collège JB Clément passent à plus de 770 élèves.

- Un taux d’encadrement en baisse dans la plupart des écoles et établissements de la ville.

Des chiffres qui parlent :

La part du PIB français destinée aux enseignements primaires et
secondaires a diminué dans la période récente en passant de 4,5% en
1995 à 3,9% en 2006.

Académie de Versailles :
1159 élèves en plus dans le second degré et 493
enseignants en moins !

Dans cette situation urgente l’école ne peut attendre et doit être défendue !

Défendons notre service public d’Education Nationale. Pour nos enfants, pour un accueil de tous dans nos établissements scolaires

Manifestation

Le SAMEDI 12 MARS 2011 à 14 heures
Mairie de Colombes
en marche vers la Préfecture de Nanterre où une déléguation sera reçue

Enseignants et parents d’élèves de Colombes soutenus par les organisations :
CGT EDUC’ACTION. FCPE. SNES - SNUipp. SUD EDUCATION