N’abandonnons pas le combat. L’heure n’est pas à la résignation !

mercredi 17 novembre 2010
par  SUD Education 92

La mobilisation d’un niveau exceptionnel depuis plusieurs mois a mis en lumière l’insatisfaction criante des salariés et leurs revendications en matière d’emploi, de salaires, de conditions de travail et de partage des richesses.
Depuis le mois de septembre, les grèves contre la réforme des retraites ont touché tous les secteurs.

Même si le gouvernement a ignoré cette mobilisation sans précédent depuis 1995, des secteurs en grève reconductible ont néanmoins obtenu satisfaction sur des revendications locales (fermeture de raffineries suspendues…) En effet, le Medef et le gouvernement veulent à tout prix éviter un blocage de l’économie (la campagne médiatique de minimisation du mouvement et l’ampleur de la répression policière le confirment). La mobilisation d’octobre nous a permis de tisser des liens entre secteurs, de nous organiser en AG interprofessionnelle et surtout de prendre conscience que le seul moyen de faire reculer le gouvernement sur les retraites, sur les suppressions de postes, sur la casse de notre formation et du service public et sur le gel de nos salaires est une grève générale interprofessionnelle.

Un tel mouvement se construit et le climat de contestation qui persiste aujourd’hui reste favorable (certains secteurs continuent la grève reconductible comme les cantinières de Marseille et des blocages d’entreprises s’organisent toujours). Il est donc essentiel de maintenir ce climat de contestation d’autant que les attaques du gouvernement ne faiblissent pas : la dernière mouture du rapport Attali recommande désormais le gel du salaire des fonctionnaires jusqu’en 2013, le ministre de l’Education nationale a annoncé de nouvelles suppressions de postes et les effets néfastes de la réforme des lycées se font déjà sentir.

Dans ce contexte, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA ont décidé de poursuivre la mobilisation dans l’unité en faisant du 23 novembre une journée nationale interprofessionnelle de mobilisation par des actions multiformes (rassemblements, manifestations, meetings, arrêts de travail…).

C’est en nous organisant dès maintenant au sein de notre secteur et au-delà que nous pourrons construire le mouvement qui nous permettra de gagner. Nous invitons donc tous les enseignants à discuter des actions à venir dans leurs établissements et à rejoindre les salariés du 92 organisés en assemblée générale interprofessionnelle depuis la mi-octobre.

Nous vous invitons également à participer à une seconde fête de soutien aux grévistes le 20 novembre à partir de 20h, à la salle des Guignons à Nanterre, 7 boulevard du général Leclerc, RER A Nanterre ville.

AG de SUD-Education 92, 10 novembre 2010.


Documents joints

PDF - 76.9 ko
PDF - 76.9 ko