La grève reconductible, c’est parti ! Tous ensemble !

samedi 25 septembre 2010
par  SUD Education 92

Enseignants dans le nord des Hauts de Seine, nous sommes en grève reconductible.

La mobilisation contre la réforme des retraites a été d’ores et déjà exceptionnelle : près de 4 millions de grévistes le 7 septembre et autant le 23. Ces journées montrent la détermination des salariés à ne pas laisser détruire le système des retraites par répartition gagné en 1945. Mais ce n’est pas par des journées d’action que l’on peut gagner ; il est temps désormais de durcir le mouvement.

Le seul moyen de faire reculer les patrons, les actionnaires et le gouvernement qui est à leur botte c’est de bloquer le pays par la grève. Le seul moyen d’obtenir le retrait de ce projet destructeur, c’est la grève générale. Comme les salariés des raffineries de pétrole, comme ceux de Renault Cléon, nous nous appliquons à la construire.

Il est de la responsabilité des directions syndicales confédérales d’appeler dès aujourd’hui à la grève interprofessionnelle jusqu’au retrait. Sans attendre, lançons-nous dans la bataille, ce qui peut les pousser à nous emboîter le pas.
Comme nous, rejoignez la grève reconductible pour faire échec à la casse des retraites, pour empêcher la création d’une caisse de retraite des fonctionnaires, pour obtenir le maintien de la retraite à 60 ans à taux plein, le retour à 37 ½ annuités pour tous et une pension au moins égale à 75 % du meilleur salaire.

Tous en grève jusqu’au retrait du projet de loi.

Les enseignants grévistes du 92 nord syndiqués à SUD, FO, CGT, FSU et non syndiqués


Documents joints

PDF - 57.4 ko
PDF - 57.4 ko