Pour sauver le service public d’Education, pour sauver nos retraites NOUS N’AVONS PLUS LE CHOIX : IL FAUT LUTTER

lundi 6 septembre 2010
par  SUD Education 92

- Remise en cause de la Retraite à 60 ans

- Allongement de la durée de cotisation à 41,5 ans

- Maintien d’une répartition inégalitaire des richesses (30 milliards d’exonérations sociales pour les patrons tous les ans !!!)

- Suppression de l’année de formation initiale des enseignants (Masterisation)

- Suppression de 100 000 postes dans la fonction publique d’ici 2013 et blocage des salaires des fonctionnaires

Le gouvernement veut passer l’Education, les services publics, nos retraites au Kärcher !

Ça suffit !

Nous, salariés du public et du privé, devons nous battre pour maintenir notre droit à la retraite à 60 ans au bout de 37, 5 années de cotisation (salaire continué ).

Nous, personnels de l’éducation et parents sommes mobilisés pour mettre un coup d’arrêt à la casse de l’Education.

Nous, travailleurs et usagers, luttons pour défendre nos services publics contre leur destruction programmée par le gouvernement (Hôpitaux, Education, petite enfance, etc.).

Oui, financer la retraite par répartition en revenant aux 37,5 années Public-privé, c’est possible ! Il faut arrêter d’exonérer de cotisations sociales les employeurs et les augmenter progressivement. Il faut reprendre les 10 % de la richesse nationale (PIB) perdus par les salariés en 20 ans au profit du capital !

Oui, lutter contre l’échec scolaire et pour la même éducation pour tous, c’est possible. Mais il faut obtenir de vrais moyens (réduction des effectifs, postes-classes, RASED, 2 ans de formation initiale rémunérée). Pour financer ces mesures, il faut en finir avec le bouclier fiscal.

Oui, infliger une défaite à ce gouvernement c’est possible, mais il faut être en grève massivement le plus tôt possible : dès la rentrée, le 6 et le 7 septembre. Surtout, en AG, nous devons reconduire la grève jusqu’à ce que nos revendications concernant l’éducation, les services publics et les retraites soient satisfaites !

GAGNER C’EST POSSIBLE !

TOUS ENSEMBLE !