Mouvement social avant le second tour, non à la fermeture des universités

jeudi 21 avril 2022
par  SUD Education 92

Les étudiant·e·s doivent pouvoir se réunir librement pour discuter de la situation politique actuelle et exprimer des revendications.

SUD éducation 92 rappelle que l’Université est le lieu du débat démocratique et de la construction de la pensée.

Mouvement social avant le second tour, non à la fermeture des universités

Suite à un appel à assemblée générale étudiante, la présidence de l’université Paris Nanterre a décidé de fermer ses portes aux étudiant·e·s et de mettre en place des cours à distance vendredi dernier.

SUD éducation 92 considère cela comme une forme de contournement politique de la mobilisation étudiante en cours et de la réglementation qui régit le travail des agents.

Les étudiant·e·s doivent pouvoir se réunir librement pour discuter de la situation politique actuelle et exprimer des revendications.

SUD éducation 92 rappelle que l’Université est le lieu du débat démocratique et de la construction de la pensée.

SUD éducation 92 demande la fin des injonctions au travail à distance et rappelle qu’il n’y a pas d’obligation pour les personnels à s’y conformer. Toutes les occasions ne doivent pas être un prétexte à recourir au travail à distance.

SUD éducation 92 demande que des solutions soient proposées pour satisfaire les demandes des étudiant·e·s qui souhaitent organiser des assemblées générales pour débattre.

SUD éducation 92 condamne les interventions policières dans les Universités comme ce fût le cas à Paris IV Sorbonne.

mouvement_social_avant_le_second_tour_non_a_la_fermeture_des_universites.pdf


Documents joints

PDF - 169.2 ko

Agenda

<<

2022

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Pratique

Nous contacter


Adhésion


Caisse de grève AESH


Nos guides syndicaux


Protocole sanitaire


[actualisé au 16 mai 2022]