EPEP, c’est pour quand la deuxième louche ?

lundi 22 mars 2010
par  SUD Education 92

Luc Chatel vient de lancer la procédure qui pourrait permettre la généralisation des EPEP (Établissement public d’enseignement primaire).

Un décret daté du 17 mars nomme le député Frédéric Reiss, chargé d’une mission temporaire auprès de Luc Chatel en vue de créer les EPEP. Cette mission va se pencher sur le statut des écoles primaires, leur fonctionnement notamment en terme de direction. Elle aboutira à un rapport fin juin.

Or Frédéric Reiss avait déjà remis en novembre 2008 un rapport préconisant la généralisation des EPEP et un statut hiérarchique pour les directeurs d’école. Arguant que " l’autorité et le rayonnement pédagogique d’un directeur d’école, d’un principal de collège ou d’un proviseur de lycée jouent pour beaucoup dans l’amélioration des résultats obtenus par un établissement", il y plaidait pour la création de chefs d’établissements du premier degré ayant un rôle de gestionnaire calqué sur celui des proviseurs.

A lire en ligne le RAPPORT ENSEIGNEMENT SCOLAIRE présenté par M. Frédéric REISS, Député.AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES CULTURELLES, FAMILIALES ET SOCIALES SUR LE PROJET DE LOI de finances pour 2009 (n° 1127)

http://www.assemblee-nationale.fr/13/budget/plf2009/a1199-tV.asp

Pour s’informer rapidement, consulter :

II.- LES DIRECTEURS D’ÉCOLE ET LES CHEFS D’ÉTABLISSEMENT À L’HEURE DE L’AUTONOMIE B. QUELLES RESPONSABILITÉS CONFIER À CES PERSONNELS POUR ACCROÎTRE LA PERFORMANCE DES ÉCOLES ET DES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D’ENSEIGNEMENT ? 2. Dans le primaire : lier le bénéfice du statut de directeur à la mise en place d’établissements publics d’enseignement primaire