Masques toxiques : écrire sur le RSST

jeudi 15 octobre 2020
par  SUD Education 92

Suite aux révélations du site Reporterre et de l’Obs sur la présence de zéolithe d’argent dans les masques distribués aux personnels, Sud Éducation 92 vous invite à faire un dépôt dans le Registre Santé et Sécurité au Travail.

L’article ici : https://reporterre.net/L-Education-nationale-a-t-elle-distribue-des-masques-toxiques-aux-enseignants

Le tuto RSST : http://sudeducation92.ouvaton.org/spip.php?article1960

Voici un exemple dont vous pouvez vous inspirer pour votre fiche RSST :

"J’ai appris par l’intermédiaire d’un article du site d’information Reporterre le 13 octobre 2020 que les masques distribués aux personnels de l’éducation nationale (lavables à leurs frais et ne constituant pas un Equipement de Protection Individuelle (EPI) selon la notice) étaient traités au zéolithe d’argent. Ce biocide est considéré comme potentiellement toxique pour la santé humaine. Je porte ce masque devant mes voies respiratoires 4/5 jours par semaines et 6/7/8 heures par jour."
Pour rappel le RSST est un document à valeur juridique essentielle pour alerter l’administration sur tous les problèmes relatifs à la santé et à la sécurité des personnels et usagers, c’est également un outil de lutte sur la question des conditions de travail.


Suite à l’enquête menée par la revue Reporterre et relayée dans différents médias, SUD éducation a écrit au ministre le courrier ci-dessous.

Monsieur le ministre,

Un article publié dans la revue Reporterre révèle que les masques produits par l’entreprise Dim et distribués à la rentrée de septembre sont faits de tissus traités à la zéolithe d’argent et de cuivre. L’article cite un certain nombre d’études scientifiques montrant les effets néfastes de l’exposition à l’argent ionique pour la santé des personnels et pour l’environnement.

Cette enquête suscite un émoi légitime dans la profession, alors que les masques distribués par l’Éducation nationale avaient été déjà pointés du doigt par plusieurs Agences régionales de santé comme étant insuffisamment protecteurs.

Il est urgent que le ministère communique aux personnels des informations à ce sujet, et il est inacceptable que vous vous en défaussiez, comme cela a été le cas suite à une question posée à l’Assemblée nationale mardi 13 octobre.

En l’occurrence, SUD éducation vous demande instamment :

- de communiquer une information claire garantissant aux personnels un choix éclairé ;

- de transmettre les conclusions d’études scientifiques sur une exposition prolongée à l’argent ionique ;

- de mettre en œuvre dès à présent des solutions alternatives aux masques Dim.

SUD éducation se réserve la possibilité de lancer instamment des procédures d’alerte face à la dangerosité de ces masques.

Par ailleurs SUD éducation revendique la gratuité des masques en nombre suffisants pour les personnels et les élèves.

Veuillez croire, M. le ministre, en notre attachement au service public d’éducation,

Jules Siran, co-secrétaire fédéral SUD éducation

PDF - 57.4 ko