Communiqué intersyndical demandant l’annulation des évals nationales !

vendredi 18 septembre 2020
par  SUD Education 92

PDF - 165.8 ko

ANNULATION DES ÉVALUATIONS CP ET CE1 EN 2020-2021 NON AUX ÉVALUATIONS NATIONALES !

Les évaluations nationales standardisées CP et CE1 sont reconduites quasiment à l’identique en cette rentrée, alors même que la profession s’y oppose fortement et que l’année scolaire 2019-2020 a été des plus tourmentée. En dépit de ce que la communication gouvernementale s’évertue à faire croire, ces évaluations ne sont un outil ni pour les enseignant-es,ni pour les élèves et leur famille !

Selon une étude de la DEPP d’avril 2020, 75%des enseignant-es estiment que ces évaluations ne font que confirmer les difficultés déjà repérées. En excluant toute remédiation issue des RASED, elles n’apportent aucune réponse pertinente aux besoins identifiés. Avec le traitement et l’analyse automatisés des résultats, elles en-traînent une modification des pratiques enseignantes préjudiciables aux élèves les plus fragiles et marquent une défiance à l’égard du professionnalisme des collègues en les dépossédant de la conception de leurs outils et en les réduisant à un rôle d’exécutant-es.

Particulièrement en cette rentrée, les organisations syndicales SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-Unsa, SUD éducation, CGT Educ’Action et CNT-STE s’interrogent sur la finalité de ces évaluations qui dans le contexte actuel représentent une surcharge supplémentaire de travail et remettent en cause notre liberté pédagogique.Ces évaluations, extrêmement chronophages,ne répondent absolument pas aux besoins des enseignants et des élèves. Les enseignants et les élèves ont besoin de créations de postes nécessaires de RASED, de créations de postes classes pour travailler en petits groupes.Ces organisations syndicales s’interrogent aussi sur l’utilisation qui pourrait être faite des résultats (allocation des moyens du type RASED,mise en concurrence des écoles, assignation à la maternelle d’une mission réduite à une prépa-ration à l’école élémentaire, rémunération au mérite...). Une chose est sûre, elles serviront une fois de plus à appuyer la communication politique du gouvernement.

Les organisations parisiennes SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-Unsa, SUD éducation, CGT Educ’Action et CNT STE appellent l’ensemble de la profession à se mobiliser pour demander leur annulation.Comme l’année dernière, les organisations syndicales SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-Unsa, SUD éducation, CGT Educ’Action et CNT STE soutiendront les collègues qui auront fait le choix de s’opposer à ces évaluations et invitent les collègues à contacter les organisations syndicales.

Au niveau national, les organisations SNUipp-FSU, FNEC-FP-FO, SUD éducation, CGT Educ’Action et CNT-STE invitent à signer massivement la pétition intersyndicale : https://la-petition.fr/les-evalua-tions-ne-doivent-pas-avoir-lieu