Pourquoi le collège Manet de Villeneuve-la-Garenne se mobilise

dimanche 7 février 2010
par  SUD Education 92

Depuis le lundi 8 février, nous sommes en grève et occupons les locaux de travail auxquels nous sommes attachés et dans lesquels nous voulons, les années qui viennent, continuer de pouvoir délivrer un enseignement de qualité pour le bénéfice de tous.

Voici deux semaines que nous avons pris connaissance des moyens attribués au collège Édouard Manet pour l’année scolaire 2010/2011. Ceux-ci ne sont pas acceptables.

En effet, ils conduiraient notre établissement, classé APV, ZEP, et Plan anti-violence, à faire un choix impossible :

Renoncer à certains projets pédagogiques indispensables dans un établissement comme le nôtre (Atelier de Français en 6ème, Dédoublements, projets sportifs, ….)

Ou accepter des effectifs de 27 élèves par classe en 3ème et de 26 élèves par classe en 5ème.

De plus, il est possible qu’un poste de Français soit supprimé.

Déplorant cette situation, nous avons menacé l’Inspection d’académie de nous mettre en grève dès le lundi 01 février et avons obtenu une entrevue le jeudi 04 février.
Malheureusement, cette entrevue s’est soldée par une fin de non recevoir et aucune dotation supplémentaire n’a été accordée au collège.

En nous mettant en grève aujourd’hui, nous protestons donc contre le manque de moyens donnés à notre établissement. Pour assurer un enseignement de qualité, qui réponde aux besoins essentiels de nos élèves, de vos enfants, nous demandons une dotation complémentaire permettant le maintien du poste de Français, de tous les projets pédagogiques, et la création d’une classe de troisième et d’une classe de cinquième (les moyens prévus actuellement permettant seulement de limiter les effectifs des autres niveaux).

Nous ne pouvons plus continuer de travailler avec des enfants dont nous savons l’avenir sacrifié par le manque de moyens accordé à notre établissement. Notre action s’inscrit ainsi dans un mouvement général de lutte : dans de nombreuses académies, des établissements manifestent leur opposition aux suppressions de postes massives et à la casse de l’Éducation Nationale. Nous vous signalons, en particulier, un mouvement similaire dans l’autre collège de la ville (Georges Pompidou).

Les enseignants du Collège Édouard Manet,
Villeneuve-la-Garenne, 92