CAPA CONGE FORMATION (18/04/2019)

dimanche 26 mai 2019
par  SUD Education 92

CAPA du 18/04/2019

La CAPA formation traite les demandes de congé de formation professionnelle. Les demandes doivent être réalisées à la mi-janvier par voie hiérarchique. 77% des demandes portent sur l’agrégation. Il faut environ 7 demandes obtenir un congé formation.

L’appréciation du supérieur hiérarchique sera supprimées dans le dossier de demande de l’an prochain.
Le report du CF est possible dans certains cas. Le renoncement fait perdre le bénéfice au barème apporté par les demandes précédentes.
Il faut fournir un justificatif de l’antériorité des demandes.
Il faut veiller à transmettre dans les temps la demande par voie hiérachique et vérifier que l’envoi a été correctement effectué. Cette année, des soucis au niveau des établissements ont pu pénaliser des collègues.
Cette année, la barre était à 250 points soit 1344 mois attribués.

Point sur le CPF

Les demandes portent sur de la mobilité, de la reconversion ou la prise de nouvelles responsabilités. Le plafond est fixé à 1500 euros par agent.
Le CPF, compte personalisé de formation se met en place dans l’académie de Versailles. Le groupe d’examen des demandes a lieu mi-novembre puis au fil de l’eau, il est constitué de la DAFOR et de la DRH. Il examine les demandes sans avis des supérieurs hiérarchiques.
L’administration vérifie la compatibilité avec le service car il n’y a pas d’autorisation d’abscence pour le CPF. La vérification se fait avec le chef d’établissement.
Seuls les frais pédagogiques sont pris en charge.
En 2017/2018 il y a eu 98 demandes, 51 prises en charge pour 54000 euros sur le budget formation continue.
Il y a refus si la formation n’est pas un priorité pour la fonction publique, si l’activité est accéssoire et non motivée par une reconversion, si il y a incompatibilité avec le service. Les agents renoncent en général à cause des coûts de formation comme par exemple un master à 6000 euros pour un CPF à 1500 euros.