Communiqué violences policières Lycée Joliot-Curie, Nanterre

vendredi 12 janvier 2018
par  SUD Education 92

Les enseignants réunis ce midi en assemblée générale, font part de la vive indignation qu’ont suscitée l’attitude et la démesure des moyens déployés par les forces de maintien de l’ordre à l’entrée du Lycée polyvalent Joliot-Curie de Nanterre aujourd’hui jeudi 6 décembre.

Un certain nombre d’élèves étaient en effet réunis ce matin à la grille d’entrée suite à l’appel à la mobilisation des organisations lycéennes

Nous estimons que la présence, le positionnement et la réponse de ces forces de police aux provocations d’une minorité d’élèves ont contribué à la dégradation brutale du face-à-face entre la police et les jeunes : une élève a été tirée par les cheveux, plusieurs autres ont reçu de violents coups de matraque, certains ont été aspergés de gaz lacrymogène à bout portant, beaucoup de ces élèves (et un personnel du lycée) ont été insultés, et nombre d’entre eux ont été mis en joue à très courte distance par les lanceurs de balles de défense dont étaient équipés certains membres des force de l’ordre.

Nous demandons à ce que les agents chargés d’assurer la sécurité aux abords des établissements scolaires cessent d’avoir une attitude qui ne fait qu’envenimer des situations par ailleurs suffisamment tendues. De surcroît nous regrettons que les agents sus-mentionnés n’aient pas accepté le moindre dialogue avec les personnels du lycée Joliot-Curie alors présents.

L’AG des personnels du lycée Joliot Curie de Nanterre réunie ce jour