Motion adoptée lors du rassemblement du 3 juillet, auquel appelaient les AG de correcteurs de philosophie de Paris-Créteil-Versailles et de SES de Créteil

mercredi 4 juillet 2018
par  SUD Education 92

Motion adoptée lors du rassemblement du 3 juillet, auquel appelaient les AG de correcteurs de philosophie de Paris-Créteil-Versailles et de SES de Créteil

(rue Las Cases à Paris, à 15h30)

L’AG dénonce le mépris du ministère qui refuse de recevoir une délégation.

Elle se prononce :
- Contre Parcoursup et la généralisation de la sélection à l’université ;
- Contre les réformes Blanquer et leur logique de mise en concurrence des disciplines, des lycées et des élèves ;
- Contre l’autonomie des chefs d’établissement ;
- Contre le principe de "paye au mérite".

Elle demande :
- le retrait de la loi ORE et des projets de réforme du bac et du lycée.
- la construction de nouveaux lycées et de nouvelles universités.

L’AG propose une réunion en septembre avec des collègues de toutes disciplines. Elle demande, à l’ordre du jour de cette réunion, que soit mis en débat le blocage du bac 2019.

Motion adoptée en présence de 73 collègues