Lettre d’information de SUD Education - Fin avril 2018

De la maternelle à l’université : en manif le 1er mai, en grève le 3 mai et après
jeudi 31 mai 2018
par  SUD Education 92

Pour télécharger et afficher le panneau syndical dans votre établissement :

PDF - 319.6 ko

DE LA MATERNELLE À L’UNIVERSITÉ DANS L’ACTION LE 1er MAI, EN GRÈVE LE 3 MAI ET APRÈS

L’éducation nationale comme la fonction publique subissent de plein fouets les réformes du gouvernement : de la maternelle à l’université, les annonces pleuvent et il est difficile de tout suivre. De tous les côtés, les baisses de moyens s’amplifient et l’éducation s’oriente vers le tri social avec notamment la mise en place de Parcoursup.

Au niveau de la fonction publique, c’est la généralisation du recours aux contractuel-le-s, du salaire au mérite, l’abandon de certaines missions au privé, un plan de départ volontaire, la suppression de 120 000 postes, la remise en cause du statut et la suppression des CHSCT qui sont annoncées.

Il est temps de riposter toutes et tous ensemble. SUD éducation appelle avec la CGT éduc’action, le SNES-FSU et le SNEP-FSU à manifester le 1er mai et à la grève le 3 mai. Cette journée sera également une journée de grève des cheminotes et cheminots mobilisé‑e‑s pour la défense de leur statut et du service public. Construisons-les convergences !

Attention : dans le 1er degré les déclaration individuelle d’intention de grève sont à déposer 48h ouvrées à l’avance pour les chargé‑e‑s de classe. Le 1er mai étant férié il faut la déposer le lundi 30 au plus tard.

La nécessité de s’unir de la maternelle à l’université

Sélection, inégalités territoriales, tri social, précarisation, casse des statuts, voilà les maîtres mots de la politique gouvernementale. A l’image des cheminot‑e‑s et du service public ferroviaire, l’éducation nationale et ses personnels sont durement attaqué‑e‑s . Notre réponse doit être à la hauteur des enjeux car c’est la notion même de service public qui est menacée.

Pour lire notre 4 pages : http://www.sudeducation.org/La-necessite-de-s-unir-de-la.html.
Pour le télécharger :

PDF - 172 ko

SNCF : les cheminot‑e‑s ne lâchent rien !

A la SNCF, la grève se poursuit pour la défense du service public ferroviaire et des protections collectives. SUD Rail fait le point sur l’état des négociations et les perspectives du mouvement. Ce sont les cheminotes et cheminots qui devront décider de leur mouvement dans les Assemblées générales ! SUD éducation soutien les grévistes et contribue à la caisse de grève.

Pour plus de détails : https://www.solidaires.org/C-est-pas-a-nous-de-plier-On-lache-rien-et-on-va-gagner