Grève du mardi 24 novembre 2009 : Assemblée Générale 92 nord (+appel intersyndical)

jeudi 24 septembre 2009
par  SUD Education 92

Le gouvernement persiste dans son choix de réduire massivement l’emploi public, notamment en ne remplaçant pas un départ à la retraite sur deux : les prévisions du budget 2010 le confirment.

Tout laisse à présager une catastrophe, un état d’asphyxie pour l’Education Nationale :

- la suppression 16 000 emplois est programmée pour la rentrée 2010 [s’ajoutant aux 45 000 déjà supprimés depuis 2003] alors que le nombre d’élèves va augmenter dans le 1er degré comme dans le 2nd degré !

Ces suppressions s’accompagnent de multiples annonces de transformations radicales du système éducatif, dans le droit fil de la stratégie de Lisbonne qui a inspiré la loi Fillon de 2005.

Nous disons ça suffit !

- Non aux suppressions de postes et leurs corollaires : recours aux heures supplémentaires ; classes surchargées ; dégradations des conditions de travail pour les personnels et d’étude pour les élèves ; attaque contre l’accueil en
maternelle ; menace sur les RASED ; ….

- Oui à un autre budget

· Pour des recrutements massifs aux concours et un plan de titularisation pour les précaires.

· Pour la revalorisation de nos salaires et de nos métiers.

· Pour une véritable réforme de la formation des enseignants

· Pour l’amélioration des conditions de travail et d’étude
· Pour le respect de nos statuts

· Pour d’autres réformes à tous les niveaux de l’école

La FSU , la CGT Educ’action et SUD Education appellent les personnels :

- à faire grève massivement le mardi 24 novembre

- à manifester nombreux (RV Port Royah 14h30)


Assemblée Générale de grévistes le mardi 24 novembre à 10h00 à L’ECOLE JOLIOT-CURIE de Gennevilliers


Documents joints

Word - 23 ko
Word - 23 ko