LES SUPPRESSIONS DE POSTES LAISSENT BEAUCOUP DE LYCEENS-ENNES SUR LE CARREAUX !

vendredi 16 octobre 2009
par  SUD Education 92

La baisse du recrutement des enseignants a conduit à regrouper filières et options et à augmenter les effectifs par classe.

Les lycées des Hauts-de-Seine ne peuvent ainsi pas accueillir tous les élèves qu’ils devraient. Cela est une conséquence directe des suppressions de postes. Certains n’ont pas trouvé de place ou en ont trouvé une loin de leur domicile. D’autres ont dû intégrer une filière qui ne correspond pas à leur choix.

Par exemple, des lycéens-ennes se retrouvent au lycée Louis Girard à Malakoff alors qu’ils habitent à 2 heures de route, comme à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Il existait pourtant la même filière près de chez eux mais elle a fermé pour cause d’économie de postes … (Des formations « spécialisées » ou rares pouvaient éventuellement expliquer de longs trajets mais ceux-ci deviennent de plus en plus fréquents et concernent de plus en plus de cursus).

La hiérarchie de l’Education Nationale fait silence sur ce thème. C’est pourquoi SUD Education 92 appelle à faire remonter les informations concernant les élèves non affectés ou mal affectés pour pouvoir faire un bilan et le diffuser.

SUD Education 92

SUD Education 92

30 bis, rue des boulets – 75011 PARIS

Tél : 01 43 70 56 87

email :

educsud92@free.fr

SITE INTERNET DE SUD EDUCATION 92 :

http://sudeducation92.ouvaton.org


Documents joints

PDF - 229.8 ko
PDF - 229.8 ko