CUI-CAE L’indemnisation légale des absences pour maladie ou accident

samedi 22 novembre 2014
par  SUD Education 92

Pour les contrats de droit privé (dans l’EN, ce sont les CUI-CAE).

En cas de maladie ou d’accident, le salarié en arrêt de travail perçoit des indemnités journalières de sécurité sociale. À ces indemnités, peut s’ajouter un complément de salaire versé par l’employeur notamment si le salarié justifie d’une année d’ancienneté dans l’entreprise ou l’établissement. Il perçoit 90 % puis 66 % de la rémunération brute (y compris les indemnités journalières de la Sécurité sociale) qu’il aurait gagnée s’il avait continué à travailler, et ce, pour des durées qui varient selon son ancienneté.

Des conventions ou accords collectifs peuvent prévoir une indemnisation plus avantageuse que l’indemnisation légale présentée dans le lien ci-dessous.
Dans l’EN il n’y a pas de convention plus avantageuse. Les CUI-CAE dépendent donc de ce texte. Toutes les infos sont là.

Donc, si vous avez été en congé maladie plus de 8 jours dans les 3 dernières années (possible pour les dérogation de 60 mois) ou dès le premier jour en cas d’accident du travail
ET que vous justifiez au moment du congé d’un an d’ancienneté dans l’EN
et si vous n’avez pas reçu les indemnités complémentaires de votre employeur (l’EN), vous pouvez les réclamer.
L’EN dira qu’elle ne vous les a pas versées car vous ne lui avez pas demandé. Il suffit donc de demander pour les avoir.

Si vous justifiez d’un an d’ancienneté, pour vos prochaines absences pour maladie (à partir du 8eme jour) ou accident (à partir du premier jour),
dès que vous avez la prise en charge de la sécu, demandez cette indemnité à votre employeur (le lycée qui vous paie).

Pour plus d’info ou en cas de problème pour obtenir ces indemnités complémentaires, contactez SUD Education 92

01 43 70 56 87

06 95 70 71 45

mail : sudeducation92@gmail.com