Élections professionnelles : enjeu majeur pour les mobilisations !

lundi 27 octobre 2014
par  SUD Education 92

Les élections professionnelles dans l’éducation
nationale auront lieu du 27 novembre au 4
décembre de cette année ; mais c’est aussi dans
l’ensemble de la fonction publique que les
collègues sont appelé-es à voter.

Pourquoi ces élections sont-elles un enjeu
majeur pour les mobilisations ?

Du résultat à ces élections dépendront les
moyens attribués aux organisations syndicales,
non seulement en terme de temps syndical
(décharges, etc.) mais aussi en terme d’outils
(dépôt de préavis de grève, organisation d’heures
d’information syndicale, etc.).

Il est clair que dans la genèse des modalités
électorales actuelles, le volonté d’écarter les
organisations les plus agissantes a beaucoup
compté. Lors des précédentes élections, SUD
éducation avait réussi à être représentative ;
mais les conditions sont telles que cette
représentativité est de nouveau remise en cause.

Or, face aux organisations
syndicales d’accompagnement
qui se contentent de
cogérer avec le pouvoir en
place et au mieux, SUD
éducation défend des
pratiques syndicales toutes
autres, basées sur l’auto-organisation
des
personnels et fait preuve
d’une pugnacité très
souvent abandonnée par
les autres organisations.

Pourquoi voter SUD éducation ?

Voter pour SUD éducation c’est avoir la garantie
d’être défendu, titulaire comme précaire, de
manière intercatégorielle, face à la hiérarchie de
manière opiniâtre, pour l’amélioration des
conditions de travail ; c’est aussi défendre un
syndicalisme interprofessionnel novateur (avec
notre union syndicale Solidaires) de
transformation sociale et d’émancipation.

Si SUD éducation ne réussit pas à être de
nouveau jugé représentatif, c’est alors des
moyens et des outils qui seront absents pour les
luttes que nous mettons en place et que nous
soutenons.

Dans un contexte d’austérité et de crises
sociales, écologiques et politiques, il est essentiel de voter pour un syndicalisme efficace et déterminé, de lutte et d’émancipation, de voter SUD Education.