CAPD du 92 (premier degré) : Votez efficaces et déterminés, votez pour la liste unitaire SUD / CGT !

jeudi 2 octobre 2014
par  SUD Education 92

CAPD DU 92 : DU 27 NOVEMBRE AU 4 DECEMBRE VOTEZ POUR LA LISTE UNITAIRE CGT EDUC’ACTION 92 /SUD EDUCATION 92

POUR LE SYNDICALISME DE LUTTE ET D’EMANCIPATION

La CGT Educ’action 92 et SUD Education 92 ont décidé une nouvelle fois d’unir leurs forces et de présenter une liste commune aux élections professionnelles de 2014 afin de faire entendre en CAPD la voix des luttes collectives et interprofessionnelles. Pour nous, siéger à la CAPD c’est aussi y porter les revendications des salarié-es adoptées démocratiquement en assemblées générales.

Collectivement et unitairement nous nous battons sans relâche pour améliorer les conditions de travail et de vie de tou-tes les professeur-es des écoles et instituteurs quelles que soient leurs fonctions.

Nous ferons entendre en CAPD la voix de l’opposition à la politique gouvernementale.

LE SYNDICALISME SELON SUD ET LA CGT : COMBATIF, SOLIDAIRE, UNITAIRE

SUD Education 92 et la CGT Educ’action 92 s’impliquent dans toutes les luttes en faveur des salarié-es. Nous sommes fortement engagé-es dans les luttes contre la politique gouvernementale de casse des acquis sociaux et des services publics et exigeons en particulier le retrait du pacte de responsabilité qui consacre la casse de la branche famille de la Sécurité sociale. Nous sommes convaincu-es que c’est en développant la grève reconductible que nous gagnerons les combats à venir. C’est ce à quoi nous nous employons.

Pour nous, la défense individuelle et celle des intérêts collectifs sont intimement liées. Nous organisons collectivement la défense des personnels contre les pressions hiérarchiques et les politiques ministérielles néfastes. Nous pensons que le syndicalisme doit être intercatégoriel et interprofessionnel. Les salariés doivent s’unir pour résister, c’est pourquoi la CGT Educ’action 92 et SUD Education 92 cherchent à promouvoir des cadres unitaires de mobilisation.

Organisons la résistance face à des réformes qui démantèlent le service public d’éducation !

 Sud Education 92 et la CGT Educ’action 92 ont mené la lutte pour l’abrogation de la « réforme » des rythmes scolaires : grèves nationales, départementales, locales, manifestations, rassemblements, pétitions, motions, votes en conseil d’école etc. Nous continuons à exiger le retrait d’une réforme dont le but est de démanteler l’Education nationale pour confier aux collectivités territoriales des compétences qui relèvent aujourd’hui de l’Ecole.

 Nous dénonçons la continuité politique entre les gouvernements de Sarkozy et ceux de Hollande. Les annonces mirobolantes en termes de postes n’ont débouché que sur des créations insuffisantes. Fermetures et défauts d’ouvertures de postes se poursuivent.

 Nous combattons aussi les attaques contre le statut de la fonction publique (multiplication des primes, mise en concurrence des personnels) qui rendent les conditions de travail des enseignants de plus en plus difficiles. Ce sont les élèves plus fragiles qui sont touchés de plein fouet par la disparition programmée de l’éducation prioritaire et de l’éducation spécialisée. Nous exigeons le retour des postes RASED qui ont été supprimés.

 Nous nous battons pour la création massive de postes nécessaires de remplaçants qualifiés et titulaires. Nous revendiquons le respect des missions spécifiques des ZIL et des Brigades.

 Nous continuons de revendiquer le retour à une vraie formation, avec un recrutement à la licence et deux années de formation rémunérées alliant théorie et stages pratiques accompagnés et non l’utilisation des stagiaires pour combler le manque d’enseignants.

 Nous organisons la résistance contre le socle commun, créé par Darcos, maintenu par ses successeurs et tout le dispositif qui l’accompagne (livret de compétences, programmes rétrogrades, évaluations couperets) qui dénaturent les missions de l’école, portent atteinte à la liberté pédagogique et organisent le fichage et la mise en concurrence des élèves et des écoles.

 Enfin, nous sommes toujours mobilisés contre les tentations d’autoritarisme et les pressions qui continuent d’accompagner la mise en place au forceps des gadgets du socle commun. Partout où c’est nécessaire, nous organisons la résistance et le refus. Ces luttes de tous les jours et l’organisation de la riposte doivent s’entendre en CAPD.

 l’abrogation de la « réforme » des rythmes scolaires

 un véritable service public de l’Éducation

 garantir le droit de tous et toutes à une école gratuite et émancipatrice

 la liberté pédagogique et le temps de concertation

 la mise en place d’une organisation démocratique de l’Ecole

 la revalorisation de nos salaires réduits par les attaques portées à notre sécurité sociale et à nos retraites : 400 euros pour tous et toutes dès aujourd’hui !

du 27 novembre au 4 décembre votez SUD/CGT !


Documents joints

Word - 44.8 ko
Word - 44.8 ko
PDF - 156.1 ko
PDF - 156.1 ko