Rentrée 2014 : Communiqué des personnels du lycée Guy de Maupassant de Colombes

jeudi 4 septembre 2014
par  SUD Education 92

Communiqué des personnels du lycée Guy de Maupassant de Colombes
Suite à la pré-rentrée, les équipes du lycée Maupassant ont constaté qu’il était impossible d’assurer le début
des cours dès le 4 septembre dans des conditions acceptables pour les élèves. En effet, de multiples manques
et dysfonctionnements ont été rapidement relevés.

D’abord, dans plusieurs classes les horaires officiels ne sont pas respectés ; certaines matières ont même
parfois été oubliées dans l’emploi du temps. De nombreux élèves ne peuvent pas bénéficier des
enseignements choisis (spécialités terminale, enseignements d’exploration, sections européennes, options…).
Les restrictions de moyens (heures d’enseignement) ont conduit à un certain nombre de problèmes.

D’une
part, les heures d’accompagnement personnalisé ont quasiment disparu alors que la réforme du lycée
prévoit qu’elles sont obligatoires et font partie intégrante des enseignements dus aux élèves. D’autre part, la
volonté nouvelle d’augmenter les effectifs par classe a rendu exceptionnelle la possibilité pour nos élèves
ayant échoué au baccalauréat en juin dernier de redoubler dans notre lycée (par exemple en ES, sur 17 élèves
ayant échoué à l’examen en juin dernier, un seul a été admis à redoubler dans notre lycée !).

Le Directeur
académique des services de l’éducation nationale (DASEN) avait affirmé que nous n’accueillerions pas plus de
360 élèves en seconde alors que nos effectifs réels de la rentrée atteignent 390 élèves. Les contraintes liées
aux économies budgétaires et à l’empilement des réformes conduisent à des emplois du temps de plus en plus
compliqués où les élèves ont souvent cours de 8 à 18h – nouveauté pour le lycée.

Suite à la mobilisation de la communauté éducative (grève massive des personnels, pétition de soutien des
parents d’élèves transmise à l’Inspection d’Académie, happening « profs en slip » à St Lazare …) en janvier février
2014, le Ministre M. Vincent Peillon avait assuré que nous ferions la rentrée 2014 dans les mêmes
conditions qu’en 2013, étant donné que nous relevions de l’éducation prioritaire. Nous avions donc transmis
une pétition signée par l’ensemble des collègues signalant que nous ne ferions pas la rentrée si les conditions
d’enseignement de l’année dernière n’étaient pas remplies :

 Moins de 30 élèves par classe.

 Conservation de tous nos dédoublements et travaux en groupes réduits.

 Maintien de l’accompagnement personnalisé.

Ces conditions n’étant pas réunies, nous n’effectuerons pas la reprise des cours ce jeudi 4
septembre. Nous demandons aux services de l’éducation nationale de débloquer très rapidement la
situation en attribuant les moyens manquants en heures d’enseignement indispensables à la réussite de tous
nos élèves et à la direction la refonte des emplois du temps pour permettre une rentrée sereine.

Les personnels du lycée Guy de Maupassant de Colombes
soutenus par les sections syndicales CGT, SNES-FSU, et SUD