M@gistère : Mal-formation...

samedi 19 avril 2014
par  SUD Education 92

Le Ministère a un nouveau joujou : M@gistère !

Former les enseignants sans dépenser un centime ? C’est possible.

Former les enseignants à distance ? Tous et toutes à vos ordinateurs !

C’est la nouvelle recette miracle... Cela s’appelle M@gistère (avec un arobase dans le mot, ça fait moderne) et c’est à la pointe du progrès pédagogique selon l’Education nationale.

En terme de com’, on fait aussi dans le moderne : « la formation des enseignants connait une nouvelle orientation dite « hybride » (NDLR : gloups...),mêlant temps présentiels et distanciels »

M@gistère, le nouveau plan de formation arrive ! Les maîtres mots de cette réforme de la formation sont liberté et innovation. Les grands principes du Ministère. Si on gratte un peu, on découvre vite que liberté signifie liberté dans un cadre bien rigide : le cadre de l’école capitaliste...

Pour l’innovation, on y verra une manière de former les professeurs sans que cela ne coûte un centime de plus.

M@gistère c’est quoi ? Une formation numérique à distance « tutorée et interactive ». Pour les enseignants du primaire cela signifie que 9 heures sur les 18 consacrées aux animations pédagogiques (qui parfois ne sont ni animées, ni pédagogiques, mais ça c’est un autre débat) devront être dédiées à des formations sur l’outil numérique.

L’enseignant se connecte du lieu de son choix (Liberté on vous dit !) et a accès à des modules de formation proposés par les IEN, en fonction de l’évaluation des besoins qu’ils ont fait pour leur circonscription.

Notre formation continue est non seulement un droit que nous entendons défendre, mais elle est aussi la condition nécessaire à l’exercice de notre métier. Avec ce nouvel épisode, on devine plus clairement la vision pour l’éducation tracée par l’OCDE, la Commission Européenne et le Medef, sans ambition, aux projets minimalistes, bridés par l’austérité.

Nous voulons du changement ? Il va falloir retrousser nos manches et par nos luttes obtenir satisfaction, pour une école égalitaire et émancipatrice.

Pour finir sachez que dans un département, un IEN a envoyé à tout-e-s les directeur-rice-s de sa circonscription la liste de celles et ceux, qui à ce jour, ne se sont pas encore connectés à M@gistere, juste pour signaler qu’on les connaît, qu’on a les noms de ceux qui ne se sont pas connectés... édifiant !