Journée d’action, de grève et de mobilisations contre le décret Peillon et le projet de décret Hamon sur les rythmes scolaires dans le 92 le 6 mai !

mardi 6 mai 2014
par  SUD Education 92

De plus en plus de personnes sont convaincues du caractère néfaste de la réforme des rythmes scolaires tant pour pour les enseignant.e.s que pour les élèves.

L’expérience montre la dégradation des conditions de travail, de vie et d’apprentissage qu’elle implique.

De plus, elle accroît considérablement les inégalités territoriales et est coûteuse pour tout le monde.

Dans les Hauts-de-Seine, de plus en plus de communes la refusent.

Les fonctionnaires de l’Etat et territoriaux qui exercent dans et autour des écoles ne lâchent pas et continuent la lutte : à Nanterre, les animateurs débrayent régulièrement, à Gennevilliers, des pétitions sont signées en masse pour demander au maire de ne pas appliquer la réforme et de demander au ministre d’abroger le décret, à Boulogne les enseignants et les animateurs, avec la CGT et le SNUDI FO s’adressent de nouveau au maire pour qu’il n’applique pas la réforme et s’adresse au ministre pour qu’il abroge le décret.

SUD Education 92, la CGT Educ’action, SNUDI FO 92 appellent à faire du mardi 6 mai une journée de mobilisation d’action, de grève et de mobilisations contre cette réforme dans le 92.

D’ors et déjà est organisée une Assemblée Générale à 10h à l’Espace des Grésillons de Gennevilliers, ainsi qu’un Rassemblement à 11h45 devant la mairie de Gennevilliers. D’autres actions ont lieu à Nanterre. Les syndicats appellent à se joindre au mouvement.

SUD Education 92

CGT Educ’action 92

SNUDI FO 92


Documents joints

PDF - 112.8 ko
PDF - 112.8 ko
Word - 35.5 ko
Word - 35.5 ko