Journée de retrait : Communiqué des organisations SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SNUDI-FO, SUD Education et FCPE de Gennevilliers

mercredi 5 février 2014
par  SUD Education 92

Des groupes liés à l’extrême droite propagent des rumeurs basées sur le mensonge et la manipulation (enseignement et obligation de la masturbation, de l’homosexualité etc. dans les écoles). Celles-ci ont eu pour conséquence l’appel à ne pas mettre ses enfants à l’école une fois par mois à partir du mois de janvier.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SNUDI-FO, SUD Education et de parents FCPE de Gennevilliers dénoncent ces propos et notamment l’homophobie galopante à peine déguisée qui les caractérise. 

Elles tiennent à rétablir la vérité : l’école publique et laïque doit promouvoir les idées d’égalité, protéger l’intégrité et les idées des enfants comme des parents, et combattre tous les obscurantismes. Elle doit combattre les discriminations, qu’elles soient sociales, religieuses en fonction d’une supposée race, d’une couleur de peau, d’un sexe ou d’une sexualité.
 
Face à des inégalités sociales de plus en plus criantes (exonérations de versement de la part patronale à la caisse d’allocations familiales), à des conditions de vie, d’apprentissage (suppressions d’heures de cours dans les lycées et collèges, réforme Peillon des rythmes scolaires) et de travail de plus en plus dures, il ne faut pas se tromper d’ennemi, ni de colère.

Les organisations syndicales et la FCPE appellent les enseignant.e.s et les parents à être solidaires pour œuvrer ensemble à la construction d’une Ecole publique laïque,et nationale qui permette à tous les enfants de construire des savoirs et des savoir-faire. C’est en faisant partager les valeurs de respect de l’autre que nous pourrons ensemble nous mobiliser en faveur d’un monde de justice et de liberté.

SNUipp-FSU,
CGT Educ’action, SNUDI-FO, SUD Education et FCPE de Gennevilliers


Documents joints

PDF - 193 ko
PDF - 193 ko
Word - 123 ko
Word - 123 ko